AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 6 › As de Cœur (H)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: 6 › As de Cœur (H)   Mer 16 Déc - 11:04



As de Cœur

INFORMATIONS

NOM : As de Cœur.

RACE : Pur sang anglais.

PAPIERS : Plein papiers.

ROBE : Bai.

ÂGE : 5 ans.

ORIGINE : Français.

SEXE : Hongre.

GALOP REQUIS : Galop 6.
CARACTÈRE & HISTOIRE

Un grand curieux, encore bébé dans sa tête. As de Cœur, c’est le petit cheval qui donnera tout, à condition que son cavalier lui apporte toute son attention. Jeune réformé des courses, il a perdu son envie de gagner, son envie de dépasser ses limites. Pourtant, en ce jeune cheval sommeil un vrai champion, un guerrier qui ira au bout du monde. Il se montre susceptible et têtu, en plus d’être méfiant. Sa confiance, elle se mérite. Parfois un peu fou, il n’est pas vicieux pour un sous. Doté d’une bouche délicate, il n’est pas à mettre en les mains de tout cavalier. Joueur et malicieux, il se révèle très appliqué sous la selle. Il est prêt pour une reconversion vers l’équitation classique. Patience et douceur de son cavalier rendront à ce cheval son mental en or. As de Cœur, c’est le cheval d’un seul cavalier.


compétences


Confiance : 30%
Moral : 50%
Santé : 100%
Débourrage : 100%


Obstacle : 00 pts
Dressage : 10 pts
Cross : 30 pts
Endurance : 60 pts
Western : 00 pts
Equifeel : 00 pts

Compétitions réalisées : 00
autres informations


Propriétaire : Margaux Madden.
Demi pensionnaire : Aucun.
Naisseur : Inconnu.

généalogie
Père : Royal Assault (PS)
Mère : Bandana (PS)
Descendance : inconnue.

derniers soins
Maréchal : 19.04.2016
Vétérinaire : 19.04.2016
Ostéopathe : 19.04.2016
PREMIÈRES PLACES : 00 ▬ DEUXIÈMES PLACES : 00 ▬ TROISIÈMES PLACES : 00


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 6 › As de Cœur (H)   Dim 27 Déc - 20:48

LA PREMIÈRE JOURNÉE ♣ 27/12/2015

Je me lève de bonne heure et de bonne humeur. Le jour se lève à peine. Je sors, emmitouflée dans un gros blouson, avec des bottes bien chaude. Le froid matinal, il n'y a que ça de vrai. Je ne m'en lasse pas. Oui, c'est bizarre, mais j'aime aller dans les écuries dans le froid. Je n'ai pas de rendez-vous avant dix heures, ce qui me laisse du temps pour mon cheval. Ce que ça fait bizarre ! Oui, c'est mon cheval. Un coup de cœur. Je ne pensais plus à devenir propriétaire. Il a fallut que je croise son regard une seule fois, en venant dans l'écurie où il était. Ni une, ni deux, j'ai signé le contrat.

Je rentre dans l'écurie. Le calme règne. Les chevaux mâchonnent leur foin. Ce son est si agréable. Quelques têtes passent par dessus la porte. Ces chevaux sont curieux. Je leur fais des petites caresses en passant. J'arrive près de son boxe. Encore à quelques mètres, mais il sort sa tête. Il est curieux, vif, et c'est ce qui me plait chez lui. As de cœur. C'est son nom. Je souris telle une enfant. Je ne sais pas jusqu'où je pourrais aller avec ce beau pur sang, mais je sens qu'il va m'emmener loin, très loin.

Je me retrouve face à lui. "Salut mon beau !" J'approche ma main pour le caresser, mais il fuit, reculant brusquement sa tête. Je le regarde, tout en retirant ma main. Je ne veux pas le braquer. De toute façon, j'ai prévu de le laisser un bon mois minimum sans travail. Je ferais un point le moment venu. Je pose ma tête sur la porte de son boxe. Il recule. Je siffle doucement, en tendant mon bras vers lui. Il me regarde. Il tape du pied. Je siffle à nouveau. Il se met à gratter la paille. Il me regarde. Sa couverture est toute déchirée. Heureusement que je lui en ai acheté une autre. Et puis de toute façon, il n'est pas tondu, donc ce ne serait pas bien dramatique qu'il se retrouve sans couverture. Je ne le quitte pas du regard. Je ne peux m'empêcher de sourire en le voyant. Il est magnifique. Le cheval de mes rêves. Je siffle encore une fois. Ni une, ni deux, il réponds en grattant le sol. 'Bien joué Margaux, c'est la première bêtise que tu lui apprends'. Je sors une carotte de ma poche, et la tend vers lui. Il ne lui a fallut que deux petites secondes pour s'avancer, et l'attraper comme une morfale. Je n'ai pas pu retenir un rire. Il a cherché dans mes mains pour en trouver une autre, mais non. "Je reviens, ne bouge pas." Je vais vers la sellerie pour récupérer une couverture imperméable et un licol. Je reviens à peine une minute plus tard. Il attend, sagement. Je lui caresse la tête. Il recule aussitôt qu'il a compris que je n'ai pas de friandises. J'ouvre la porte du boxe, doucement, et la rabat derrière moi. Je pose le licol par terre. Je siffle. Il gratte. Je m'approche, et lui caresse l'encolure. Il se laisse faire, mais je ne le sens pas rassuré. Il est méfiant. Je recule pour prendre le licol et lui passer sur la tête. Il secoue sa tête, avant que je puisse attacher la boucle. Je le sors de son boxe et l'attache dans le couloir de l'écurie. Je lui enlève sa couverture. Il ne bronche pas. Je lui mets l'imperméable. Je lui donne une carotte, et direction le paddock pour une petite sortie.

* * *


Je reviens du pré avec As de coeur. Il a encore de l'énergie à revendre, et n'hésites pas à se bouger dès qu'une feuille bouge derrière ses fesses. Il est joueur, malicieux, curieux. C'est un jeune, certes, mais je pense qu'il sera toujours comme ça. Seul l'avenir nous le dira.

Je l'attache dans l'écurie, et lui enlève sa couverture imperméable. Je lui passe un coup de brosse tranquillement, en chantonnant. Il joue avec tout ce qu'il trouve : la longe, les brosses, les barreaux du boxe. Il ne s'épuise jamais. Ce n'est pas faute de lui avoir laisser se dégourdir les jambes une journée entière. Je le fais tout beau, il brille de mille feux. Bon d'accord, j'arrête d’exagérer. Je lui mets de l'onguent noir sur les pieds, puisque le sol est assez mou à l'extérieur. Je m'approche de sa tête pour lui faire un bisou, mais il est plus intéressé par les deux carottes cachées dans ma boîte. Je siffle pour le rappeler à l'ordre, oubliant presque qu'il allait gratter. Mais pas manqué, il s'est mit à gratter le sol, toujours le nez dans la boîte. Je ris. Je prends la polaire pour lui mettre sur le dos. Sa grande qualité, c'est qu'il ne bronche pas quand on s'occupe de lui. Il n'est juste pas habitué à l'affection que les hommes peuvent lui porter. Je le remets dans son boxe, et lui enlève le licol. Je lui caresse l'encolure. J'attrape les carottes, qu'il s'empresse de croquer. "C'est pas si mal, pour un premier jour." Je sors du boxe joyeusement. Je range mes affaires dans la sellerie, avant de repasser devant mon beau baie ténébreux. "Bonne nuit !" Je quitte l'écurie, plutôt contente de lui. Ce cheval est prometteur, tant à pied qu'en selle, ça se voit, ça se sent. C'est l'intuition féminine pourrait-on dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Directeur
arrivée le : 19/10/2013
lettres envoyées : 824
expérience : 1050
miroir : sebastian stan.
pseudo : manyts.

MessageSujet: Re: 6 › As de Cœur (H)   Sam 2 Jan - 9:46

Résumé de soins :

+ 5% de confiance
+ 2% de moral

Super résumé, tu as une jolie plume, je n'ai pas relevé trop de faute. Excuse moi du retard, j'ai été prise ces derniers jours, mais j'ai hâte de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurlevent-stables.kanak.fr
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 6 › As de Cœur (H)   

Revenir en haut Aller en bas
 

6 › As de Cœur (H)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: La poésie est la tendresse espiègle des jeux de mots :: archives du forum :: chevaux supprimés-