AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Corsaire (E)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Corsaire (E)   Jeu 5 Nov - 12:58


Corsaire



LUSITANIEN ▬ ISABELLE ▬ 5 ANS ▬ ÉTALON ▬ GALOP 3


CARACTÈRE

Corsaire est un vrai nounours. Adorateur des câlins, cet isabelle sera toujours à la recherche d’une caresse ou d’une marque d’affection quelconque. Il est aussi très gourmand et aime bien essayer de faire les poches à la recherche d’un bout de pomme ou d’un bonbon. C’est un cheval en qui on peut avoir confiance, celui-ci s’adaptant au niveau de son cavalier et faisant de son mieux pour que celui-ci reste sur son dos. Mais il ne faut pas croire que c’est un ange à par entière. Il a aussi un petit côté joueur qu’il aime montrer quand on le laisse en liberté ou qu’on lui octroie un moment de détendre durant un travail. Il faut savoir que Corsaire déteste la solitude. Il aime savoir que d’autre chevaux ne sont pas loin et il ne voyage jamais seul, étant souvent accompagné d’un autre équidé ou d”un animal de compagnie. Avant de finir comme cheval de club, il appartenait à un cavalier horse-balleur et raffole de la vitesse et de la compétitivité.


BON A SAVOIR

compétences

Confiance : 03%
Moral : 55%
Santé : 100%


Saut: 30 pts
Dressage : 15 pts
Cross : 25 pts
Pony-Game : 10 pts
Endurance : 20 pts
Western : 00 pts
Voltige : 00 pts

autres informations

Propriétaire: Ruby A. Waldstein
Demi pensionnaire :
Naisseur :
Prix : n'est pas à vendre
Généalogie :
 
Palmarès :
 
Bilan de santé :
 


ALBUM PHOTO


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Corsaire (E)   Jeu 5 Nov - 12:58

À l'abordage ?
ft. Corsaire

Quittant l’allée des chevaux en demi-pension, Ruby se rendit dans celle où se trouvait les chevaux des propriétaires. Il lui était déjà arrivé de s’y rendre de temps à autre pour aller caresser le cheval de sa soeur, mais n’ayant jamais eu son propre cheval, elle n’y avait jamais réellement traîné. Cependant, aujourd’hui cette habitude allait changer. Désormais le cheval dont elle s’occuperait se trouvait dans cette rangée, car elle venait de recevoir sa propre monture. Cela avait été la surprise de la journée, ne s’y attendant aucunement. L’allemande n’avait jamais réellement envisagé d’être propriétaire et se contentait très bien de la demi-pension. Mais voilà, son père était quelques jours auparavant pour faire une surprise aux filles de par sa visite et la surprise fut plus grande pour la plus jeune quand elle vit avec quoi était arrivé le français. Après l’avoir salué, il lui avait dit qu’il avait quelque chose pour la brune et avait disparu dans un van. Bien sûr, Ruby avait été intriguée par sa venue avec une remorque, mais elle ne s’était aucunement doutée qu’elle en était la raison. Quand elle avait finalement apprit que le cheval qu’il transportait serait pour elle, la joie qu’elle avait ressentie avait prit le dessus sur l’étonnement et elle ne s’en était toujours pas réellement remise. L’allemande avait l’impression de vivre un rêve, mais non, le lusitanien se tenant dans le box en face d’elle était bien son cheval désormais. Corsaire était son nom et, maintenant qu’il était bien installé dans son box, il lui fallait faire plus ample connaissance avec.

Appelant le Lusitanien par de doux claquements de langue pour attirer son attention, l'allemande s'adossa à la porte du box pour le caresser un peu et commencer à faire plus ample connaissance. Ayant l'habitude de parler aux animaux comme si s'étaient des êtres humains, Ruby se présenta à l'étalon en lui expliquant qui elle était. Pendant qu'elle lui parlait, elle ne s'arrêtait pas de lui caresser son chanfrein. À première vue il donnait l'impression d'être un ange et la brunette décida de faire plus ample connaissance en s'occupant de lui. Elle récupéra les affaires qu'elle avait prise avec elle, attacha Corsaire à un barreau du box et entreprit de commencer son pansage comme il était coutume de faire et comptant profiter de ce moment pour en découvrir plus sur la carrure de l'équidé. Cela lui sera forcément utile plus tard, quand elle l'entraînera. Prenant son temps pour le brosser, lui curer les sabots et lui démêler les crins, la cavalière fut satisfaite à la fin de son travail quand elle enleva un dernier brin de paille. “Alors mon beau, c'est mieux maintenant, non ?” Et elle eut comme seule réponse un ébrouement de la part de l'isabelle, juste après qu'elle lui ai donné.

Maintenant que Corsaire lui semblait tout propre, l'allemande prit la décision de ne pas le monter aujourd'hui, mais elle l'emmena dans le rond de longe pour quand même travailler un peu avec. Son père lui avait raconté son histoire dans les grandes lignes et savait qu'elle n'aurait surement pas de mal à se faire apprécier par ce gros nounours qui allait devenir son ami, mais elle voulait y aller doucement pour commencer. Une fois prête, elle laissa l'étalon découvrir son espace de travail, organisant en même temps ce qu'elle comptait lui faire faire et, quand elle voulu le faire commencer, Ruby récupéra son attention d'un claquement de langue avant de le faire marcher tranquillement à main droite. Commencer par les choses simples pour compliquer plus tard lui semblait un bon début. Après quelques tous aux deux mains, la jeune femme le fit passer au trot d'un mouvement sur la longe et le guidant avec la badine qu'elle avait empruntée. Faisant de même en le travaillant au galop, Ruby en profita pour regarder son type de foulée et fut contente de voir qu'il en avait une qui ressemblait à d'autre chevaux qu'elle avait pu monter. Au moins elle pourrait s'y adapter sans problème. Après quelques minutes de travail, elle refit passer Corsaire au pas et le rejoignit pour le féliciter. Elle n'avait pas vraiment eu de problème pour se faire comprendre et voulait tester quelque chose avant de le ramener au box. Mettant en place un petit cavaletti, juste pour voir comment il sautait, elle retourna au centre du rond et fit venir le Lusitanien dessus dans un trot actif. Elle ne comptait pas lui en demander trop, mais au moins savoir comment il passait les barres, ce qu'il fit sans vraiment de soucis. Définitivement satisfaite, elle ramena l'étalon près d'elle et le récompensa d'une friandise. “Je sens qu'on va très bien s'entendre nous deux.” C'était une certitude à ses yeux. Elle n'aurait jamais pu avoir plus beau cadeau.

Devant ranger ce qu’elle avait sortit pour travailler, elle laissa son étalon deux minutes seul et revint vers lui. Profitant que le temps ne soit pas trop mauvais, elle décida de ne pas le ramener au box, mais plutôt de le laisser profiter de son nouveau champ où il pourrait se défouler. Tout en l’y emmenant, elle s’amusait de le sentir se trémousser. Il devait deviner l’endroit où il l’emmenait et elle ne pouvait s’empêcher de sourire en le voyant faire. Il lui rappelait un peu l’un des chevaux qu’elle avait monté à Stuttgart et ce fut avec un câlin affectueux qu’elle lui souhaita une bonne journée en le laissant filer dans son champ une fois qu’elle lui avait retiré un licou emprunté. Il allait falloir qu’elle envisage de se rendre en ville pour acheter le matériel qui lui manquait désormais.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Directeur
arrivée le : 19/10/2013
lettres envoyées : 824
expérience : 1050
miroir : sebastian stan.
pseudo : manyts.

MessageSujet: Re: Corsaire (E)   Ven 6 Nov - 18:07

Résumé de soins et de travail :

+ 3% de confiance
+ 5% de moral

Quelle belle rencontre ! Moi aussi je rêve d'un aussi beau cadeau :3 En tout cas, Corsaire est magnifique, vous allez bien vous entendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurlevent-stables.kanak.fr
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Corsaire (E)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Corsaire (E)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amadéo de Tolède ~ Corsaire de l'Atlantique ~ ft Jon Kortajarena (libre)
» vaisseau corsaire
» [Louvre] Une espionne et un corsaire sont sur un bateau...
» [inscriptions jusqu'au 06/05/11] L'entrée en scène du premier Capitaine Corsaire
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: La poésie est la tendresse espiègle des jeux de mots :: archives du forum :: chevaux supprimés-