AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Taüntâsch (H)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Taüntâsch (H)   Lun 18 Mai - 22:03


taüntâsch



PRE ▬ BAI GRISONNANT ▬ 8 ANS ▬ HONGRE ▬ GALOP 1


CARACTÈRE

Si on lit phonétiquement le nom de cet hongre, ça nous donne "T'as une tâche". Baptisé ainsi par une demoiselle de 2 ans à l'époque, Safÿr a décidé de garder ce patronyme pour le moins original. Le cheval, habitué au contact de la petite fille de sa propriétaire, a d'autant plus développé son calme et sa placidité. Ce n'est pas un violent, il n'est pas particulièrement rapide, et n'a pas beaucoup de qualités de monte. En revanche, c'est un compagnon des plus agréables, toujours partant pour quoi que ce soit du moment que c'est avec Safÿr ou Arabella, qui commence à venir s'occuper de lui toute seule. Il est très prévenant, a conscience de sa taille et de sa force, et de mémoire d'homme il n'a jamais blessé personne. Pas un coup de dent, pas un sabot de travers... On va dire que cela compense son incapacité à sauter plus de 50 centimètres et son manque de souplesse légendaire.


BON A SAVOIR

compétences

Confiance : 10%
Moral : 65%
Santé : 89%

Saut: 000 pts
Dressage : 000 pts
Cross : 000 pts
Pony-Game : 030 pts
Endurance : 010 pts
Western : 030 pts
Voltige : 030 pts

autres informations

Propriétaire: Safÿr Lledo
Demi pensionnaire : aucun
Naisseur : inconnu
Prix : n'est pas à vendre
Généalogie:
Spoiler:
 
Palmarès :
Spoiler:
 
Bilan de santé :
Spoiler:
 


ALBUM PHOTO


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Taüntâsch (H)   Dim 24 Mai - 18:37


WAITING FOR SUPERMAN
she's talking to angels, she's counting the stars, she's dancing with strangers


Safÿr avait laissé son hongre se reposer tranquillement de son voyage dans son nouveau box toute la matinée et, après avoir laissé sa fille aller se promener du côté des écuries où traînaient quelques poneys plus à sa taille pour les caresses, elle avait décidé d'aller voir comment se portait Taün'. Après le voyage, elle souhaitait vérifier par elle-même qu'il s'était remis de ses émotions, et surtout qu'aucune blessure n'était apparue lors du transport.
De toutes façons, se connaissant, la rousse allait rapidement faire venir l'ostéopathe, histoire qu'un professionnel s'assure du bien-être de son cher animal.

Elle arriva donc dans l'écurie, se dirigeant rapidement vers le box de l'hongre espagnol. Celui-ci, la tête dans la paille, la reconnut pourtant rapidement lorsqu'elle arriva à sa hauteur, et il vint rejoindre sa propriétaire pour chercher des papouilles. Le visage de cette dernière s'illumina alors qu'elle soulevait son toupet pour le caresser à la naissance des crins, là où elle savait qu'il appréciait tout particulièrement ça.
Buenas tardes, querido.
Elle continuerait certainement à faire des mélanges de français et d'espagnol pour parler à son cheval, mais elle savait qu'elle se forcerait à parler le plus possible français pour s'intégrer au mieux.
Son cheval ayant mis deux jours à arriver, elle avait eu le temps d'effectuer les achats nécessaires et de remplir son casier. Elle partit donc vers la sellerie pour récupérer le licol et les brosses neuves, ainsi qu'un fond de sachet de bonbons à la menthe, qu'elle donnait régulièrement à son cheval en guise de friandises.

En revenant devant le box, Taün' avait toujours la tête par-dessus la porte, aussi elle passa le licol directement avant de lui ouvrir la porte et de l'inviter à la suivre.
Vamos !
Elle laissa volontairement la longe un peu lâche, afin qu'il puisse tourner la tête à sa guise pour regarder partout et se rassurer dans cet endroit inconnu. Bien lui en pris car, les oreilles virevoltant dans tous les sens, l'espagnol observait tout et rien, très concentré et très attentif à ce qu'il se passait autour de lui. Mais, égal à lui-même, il resta sagement à côté de sa maîtresse et ne montra aucun signe d'agressivité ou de nervosité. D'ailleurs, la rouquine s'appliquait à le couvrir de mots doux pour le rassurer et pour qu'il se focalise un peu sur sa voix et moins sur ce qui pourrait potentiellement lui faire peur.

Elle arriva dehors sans encombres, et attacha son compagnon à la barre prévue à cet effet, en prenant soin de lui laisser suffisamment de longueur pour qu'il puisse avoir une vision à 360°. Elle choisit une place au soleil pour lui rappeler son Espagne bien aimée, et entreprit d'examiner son rouan sous toutes les coutures. Elle vérifia tout particulièrement ses membres, passant soigneusement la main dessus afin de déceler une éventuelle bosse ou chaleur. Ne trouvant rien d'inquiétant, elle se promit cependant de doucher ses membres le lendemain, et de l'emmener marcher un peu.

Arabella arriva sur ces entrefaites, et Safÿr l'autorisa avec un sourire à occuper Taün' en le gavant de bonbons à la menthe pendant qu'elle-même l'étrillait et le bouchonnait. Bon, gaver n'est bien évidemment qu'une expression, car étant maréchale, la rousse ne connaissait que trop bien les méfaits d'une mauvaise alimentation sur les pieds des chevaux.
Leur monture à présent propre, Safÿr se pencha sur les sabots, et comme à son habitude vérifia que tout allait bien. Après avoir curé le peu de paille et de gravillons qui s'étaient accumulés, elle vérifia la texture de la sole et l'état des fers. Sa fille, toujours très intéressée par son travail, observait attentivement. Et, fort heureusement pour elles deux, Taün' était rompu à cet exercice et ne broncha pas.

Après cet examen approfondi, la rouquine flatta l'encolure de son compagnon en le remerciant pour son calme, et le détacha alors que 'Bella lui donnait un dernier bonbon à la menthe. Comme à l'aller, très intéressé par ce nouvel environnement, il suivit pourtant sagement Safÿr, qui le ramena jusqu'à son box.
Elle anticipa sur le passage des palefreniers et nourrit elle-même son cheval, en lui donnant un peu moins de foin que d'habitude. Cela faisait presque trois jours qu'il était immobilisé, il n'avait pas besoin de sa ration habituelle. Avant de partir, elle déposa un baiser sur les naseaux de son beau rouan et nota sur le panneau accroché au box qu'elle l'avait déjà nourri.

Puis, rassurée de l'état de son cheval, elle partit à la recherche de sa fille pour rentrer à la maison, et laisser Taüntâsch s'acclimater doucement à la France...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Directeur
arrivée le : 19/10/2013
lettres envoyées : 824
expérience : 1050
miroir : sebastian stan.
pseudo : manyts.

MessageSujet: Re: Taüntâsch (H)   Lun 25 Mai - 11:32

Résumé de pansage :

+ 5% de confiance
+ 5% de moral

C'est un très bon résumé que je vois là. Je retrouve ta plume et j'aime beaucoup ! Par contre une petite correction, ton cheval n'est pas rouan mais bai grisonnant, c'est à dire gris un cheval bai rouan ressemble à celui-ci : (de plus, le rouan n'existe pas dans le pre ♥ )
http://25.media.tumblr.com/tumblr_lvdtdpserD1r6g1wso1_500.png
J'ai donc corriger dans la fiche de ton cheval J'ai hâte de voir la suite et ce que tu vas faire de ta petite tâche, très mignonne d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurlevent-stables.kanak.fr
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Taüntâsch (H)   Ven 5 Juin - 21:54


WHAT THE HELL
You say that I'm messing with your head. Boy, I like messing in your bed





You say that I'm messin' with your head
All 'cause I was making out with your friend

Aujourd'hui, comme elle se l'était promis, Safÿr s'était levée tôt pour aller s'occuper de son hongre. Sa fille ayant émis le souhait de dormir tard pour ce matin, sa mère s'était levée aux aurores pour pouvoir rentrer vers 9h pour préparer un petit-déjeuner digne de ce nom. Sur les coups de 7h, c'est donc une rouquine pas encore très réveillée qui sortit de sa petite voiture rouge. Sa chienne, visiblement nettement mieux réveillée qu'elle -quoique cet exploit n'était pas vraiment difficile- jaillit de la voiture et ne répondit même pas au rappel que lui adressa sa maîtresse. Allons bon. La journée semblait bien partie.

Love hurts whether it's right or wrong
I can't stop, 'cause I'm having too much fun

La rousse se dirigea d'abord vers son casier, afin d'y prendre le licol de son protégé, et une des nombreuses serviettes-éponges qu'elle y conservait. Une fois tout ceci jeté négligemment sur son épaule, elle se rendit devant le box de Taün'. Le cheval, en bon cheval qu'il était, était déjà réveillé, et bien que l'allée ne soit pas très bruyante la lumière du jour avait fait se lever nombre d'équidés. Les rations du matin n'avaient pas encore été distribuées, et immédiatement elle vit son grand gris venir réclamer en fourrant son nez dans les plis de son Tee-Shirt.
Ttt. Buenos dias, cariño. Pero no es el momento.
Elle s'était certes promis de parler un peu français même avec son cheval, les vieilles habitudes étaient tenaces...

You're on your knees, beggin' please "stay with me"
But honestly, I just need to be a little crazy

Après lui avoir caressé son museau tout doux, elle rentra dans le box afin de l'équiper pour pouvoir le balader dans l'écurie. Elle comptait aller doucher ses membres pour prévenir toute contusion qu'il aurait pu se faire pendant le voyage, et elle avait déjà pris rendez-vous la veille avec l'ostéopathe pour qu'elle vienne vérifier elle-même. Que ne ferait-elle pas pour sa boule de poils à quatre pattes...
Une fois le licol enfilé sans aucun problème, Safÿr siffla Sannah pour qu'elle revienne, et miracle la chienne répondit dès le premier appel. Tout en rassurant son cheval sur la non-dangerosité de la bestiole qui jappait à ses pieds, elle se souvint qu'il avait pris l'habitude des chiens dans leur ancien centre équestre, qui en abritait des dizaines. Puis, elle dirigea tout son petit équipage vers la douche, laissant comme souvent la longe un peu lâche pour offrir une plus grande liberté de mouvement à son cheval.

All my life I've been good but now
I'm thinking "What the hell?"
All I want is to mess around, and I don't really care about

Arrivés dans la douche, Taün' eu un petit mouvement de surprise en entendant ses fers claquer sur le béton à nu. Safÿr, un petit sourire aux lèvres, lui caressa l'encolure pendant quelques secondes, et s'amusa ensuite à le faire tourner pour faire claquer ses sabots. Après quelques tours, l'hongre sembla avoir compris que cet étrange bruit provenait tout bonnement de lui, et elle put aller l'attacher au mur sans craindre qu'il ne fasse un quelconque écart. Lançant un ordre à sa cocker pour qu'elle s'éloigne de là, elle lui fit signe de rester assise à l'autre bout de la pièce.
Précaution vaine, vu qu'environ deux secondes et dix centièmes plus tard, elle était de retour.
Sannah, por favor...
Mais rien à faire. Heureusement que Taüntâsch avait été plus facile à élever qu'elle, sinon la jolie chevelure flamboyante de la jeune maman ne serait plus, avec tous les cheveux qu'elle se serait arraché...

If you love me, if you hate me
You can't save me, baby, baby
All my life I've been good but now whoa "What the hell?"

Après avoir posé la serviette sur le muret, elle alluma l'eau tout doucement, surveillant du coin de l’œil la réaction du cheval. Habitué aux douches, vu la chaleur de l'été espagnol, il ne bougea pas d'un poil, et Safÿr put rapprocher l'eau de ses antérieurs sans aucune autre réaction. Tout doucement, réglant la température pour que l'eau soit fraîche sans être gelée, elle commença à masser les tendons par de petits allers-retours de jet d'eau.
Tout en évitant au passage Sannah, que toute cette eau semblait beaucoup amuser. Bien évidemment, sinon c'est pas drôle.

Safÿr continua encore pendant une bonne dizaine de minutes, s'occupant soigneusement de chaque membre, en montant jusqu'aux jarrets. Les tâches blanches de l'hongre prirent leur teinte beige moche, arrachant un sourire à la propriétaire. S'il y avait bien un cheval au monde pour être plus moche mouillé que sec, c'était le sien ! Et encore, là, elle n'avait pratiquement rien arrosé...
Passé ce moment aquatique -qui avait ravi la chienne rousse- la jeune femme éteignit l'eau et entreprit d'aller sécher les membres de son compagnon. Frictionnant vigoureusement les membres pour accentuer l'effet du massage à l'eau, elle s'échina à la tâche, n'ayant tout de même pas beaucoup plus de forces qu'une crevette atrophiée...

So what if I go out on a million dates?
You never call or listen to me anyway

Ayant terminé sa tâche matinale, Safÿr remis la serviette sur son épaule et détacha Taün' du mur. Ce dernier, visiblement satisfait du soin qu'elle lui avait apporté, vint réclamer des caresses qu'elle s'empressa de lui donner. Gratouillant entre les oreilles comme il aimait bien, elle lui fit un petit bisou amoureux sur le chanfrein, avant de l'inviter à la suivre à nouveau.
Quieres comer ?
Elle guida à nouveau son espagnol tacheté vers son box, suivie par une Sannah détrempée qui tenait à présent plus de la serpillière qu'autre chose. Puis, laissant Taün' dans son box et d'tachant son licol, elle alla tout ranger dans on casier, non sans avoir au préalable étendu sa serviette sur un porte-selle non utilisé.
Puis, au retour, elle passa devant la remise à foin, et se servit pour nourrir son protégé. Ce dernier, tout de même ventre sur pattes avant toute chose, se rua sur son petit-déjeuner dès que Safÿr le passa par-dessus la porte du box, et ignora complètement sa maîtresse.

Elle ne lui en tint par ailleurs pas rigueur, et lui promis de revenir le voir dans la journée. Puis, jetant un coup d'oeil à sa montre et récupérant sa serpillière rousse au passage, elle partit reprendre sa voiture pour aller préparer le fameux petit-déjeuner...
I'd rather rage than sit around and wait all day
Don't get me wrong, I just need some time to play

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Directeur
arrivée le : 19/10/2013
lettres envoyées : 824
expérience : 1050
miroir : sebastian stan.
pseudo : manyts.

MessageSujet: Re: Taüntâsch (H)   Sam 6 Juin - 14:09

Résumé de soin :

+ 5% de confiance
+ 10% de moral

J'adore votre complicité, c'est trop mignon J'ai hâte de le voir sous la selle, vraiment ça promet de montrer de très jolies choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurlevent-stables.kanak.fr
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Taüntâsch (H)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Taüntâsch (H)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: La poésie est la tendresse espiègle des jeux de mots :: archives du forum :: chevaux supprimés-