AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Boreal Alter Real (J)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Boreal Alter Real (J)   Mar 24 Mar - 21:33


Boreal Alter Real



Pur Sang Lusitanien ▬ Bai ▬ 5 ans ▬ Jument ▬ G7


CARACTÈRE

Boreal est arrivée chez une comportementaliste après avoir été importée du Portugal. De lignée royale, ses excellents papiers la destinent à sortir en concours, puis à pouliner. Cependant, ton caractère terriblement lunatique, et sa grande difficulté ont attiré sa nouvelle propriétaire vers son ancien propriétaire. En effet, débourrée très tard, son caractère bien trempé a rapidement rendu son dressage difficile. Pourtant, elle apprenait vite, et montrait de bonnes capacités, et une polyvalence propre à sa race prestigieuse.
Le manque de feeling et l’agressivité naissante de la jument ont poussé à la vendre une misère. C’est pourquoi elle est arrivée ici.
Boreal nécessite une personne calme, douce dans les mains et précise dans l’assiette. Elle connait beaucoup de choses, mais ne s’exécute que si c’est demandé à la perfection. Bloquée à l’obstacle depuis son jeune âge, il lui faut beaucoup de travail et une confiance en son cavalier pour aller plus loin.


BON A SAVOIR

compétences

Confiance : 57%
Moral : 95%
Santé : 100%

Saut: 13 pts
Dressage : 100 pts
Cross : 03 pts
Pony-Game : 03 pts
Endurance : 12 pts
Western : 12 pts
Voltige : 05 pts

autres informations

Propriétaire : Natanael Blondel
Demi pensionnaire : …
Naisseur : Inconnu
Prix : …
Généalogie:
Spoiler:
 
Palmarès :
Spoiler:
 
Bilan de santé :
Spoiler:
 





Dernière édition par Natanael Blondel le Jeu 6 Aoû - 11:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Boreal Alter Real (J)   Jeu 26 Mar - 16:30

    C’est mon deuxième jour de travail. Ayant terminé la mise en place de mon planning de cours, et croisé quelques personnes pour parler des derniers détails administratifs, je me décide à aller voir ma nouvelle jument. Ai-je dit que c’était ma toute première jument ? Je ne l’ai aperçue qu’en arrivant, avec une élève, mais je n’ai pas réellement eu le temps de découvrir la petite merveille. Angélique m’a déjà prévenu, elle est particulière. Et par particulière, entendons-nous sur le fait que c’est une personnalité assez complexe : du genre très nerveuse. Je me pointe avec mon petit licol pour sortir la bête, et voir si effectivement mon ancienne formatrice a tapé dans le mile en me la cédant.

    A première vue, le contact semble être assez simple. Je l’appelle, doucement, par un prénom qu’elle ne semble pas connaître… Mais elle n’a pas l’air d’avoir peur de l’homme. C’est un très bon point. Allant caresser son long chanfrein bombé, je me rends compte de son énergie débordante. Le simple contact de ma main sur sa peau me procure comme un choc électrique. Je pense que je risque de m’en prendre des belles, si je la mécontente. Oh ça oui… L’œil vif (un peu tournant, profondément noir, aussi) de la belle me fascine. Angélique a toujours su déceler le potentiel d’un cheval, je n’ai aucun doute sur ses capacités. D’autant plus qu’on m’a parlé de son talent pour le travail sur deux pistes, et ses débuts de haute école.

    Je rentre dans son box, avec prudence, mais sans montrer le moindre signe d’appréhension. Elle se contente de reculer, méfiante, sans me quitter des yeux. Je lui parle, d’une voix posée, plus douce que je jamais. « Bonjour ma belle, n’aies crainte, je ne mange pas de cheval. » Pour l’amadouer un peu, je casse un morceau de carotte, gentiment logée dans ma poche. Les oreilles fauves de Boreal se pointent sur moi, et elle s’approche tout doucement pour venir chercher l’aliment tant convoité dans ma paume. Pas si craintive… Mais c’est une vraie jument, sans aucun doute.

    Après quelques instants de caresses, je peux lui passer la tête dans le licol bleu roi flambant neuf. Elle ne bronche pas. Nous pouvons alors nous diriger, l’un à côté de l’autre vers le rond de longe. Je note qu’elle est déjà très respectueuse, gardant une bonne distance entre elle et moi, s’arrêtant en fonction de mes pas. C’est peut-être aussi un signe de crainte, venu de son passé. Il est trop tôt pour en avoir la certitude…

    J’ouvre la barrière, puis marche quelques instants avec elle au sein de ce nouvel environnement. Ronflant comme un petit moteur, elle observe les environs avec un œil vif, et marche de plus en plus vite. Je détache la longe, et me place au centre du cercle. Je préfère garder ma distance pour l’observer. Elle ne tarde pas à prendre un petit trot aérien, lançant ses antérieurs loin devant elle, et dans un mouvement aisé. « Grandiose ! », je murmure, en ne la quittant pas des yeux.

    Je la laisse se promener, appeler ses camarades chevaux… Elle prend le galop, balançant ses postérieurs très haut. Sauts de moutons, cabrés, ruades, elle me donne tout, absolument tout ce qu’elle sait faire. Mais ses allures me charment, je n’ai rien à redire là-dessus. Elle fera une parfaite compagne de dressage.

    Lorsqu’elle s’est calmée, toute pleine d’écume, je l’appelle. Elle me regarde avec son port de tête noblement haut, et ses yeux curieux. Je l’appelle de nouveau par son prénom. Elle ne bouge pas, mais me porte un grand intérêt. D’autant plus lorsqu’un reste de carotte arrive dans le creux de ma main. Toujours en ronflant, et le souffle court de sa longue course, elle s’approche, prend la carotte du bout des lèvres et plonge ses grands yeux dans les mieux. « Oui, tu es une belle lusitanienne, il n’y a rien à dire là-dessus, ma douce. »

    Sur cette belle conclusion, je rattache la longe, la fais marcher le temps qu’elle reprenne son souffle, puis la ramène au box.

    Note à moi-même : la mettre au pré plusieurs fois par jours le temps de son adaptation au haras.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Directeur
arrivée le : 19/10/2013
lettres envoyées : 824
expérience : 1050
miroir : sebastian stan.
pseudo : manyts.

MessageSujet: Re: Boreal Alter Real (J)   Mar 7 Avr - 19:51

Résumé de box et longe :

+ 5% de confiance
+ 4% de moral

Très bon résumé, j'aime énormément l'histoire de ta jument et la façon dont tu décris tes allures. Elle semble être très prometeuse en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurlevent-stables.kanak.fr
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Boreal Alter Real (J)   Sam 13 Juin - 19:37


MARECHALERIE
pas de pied, pas de cheval


Safÿr connaissait déjà Natanaël, puisqu'elle avait eu le droit à un cours théorique avec lui la dernière fois qu'ils s'étaient croisés. Quoi qu'il en soit, cette fois-ci, elle devrait s'occuper de parer sa jument.

En arrivant, elle dut bien reconnaître que la jument était magnifique. Son propriétaire la prévint qu'elle était un peu caractérielle, aussi la rouquine lui demanda de bien vouloir l'occuper pendant qu'elle s'occupait des 4 sabots.
La jument gigota un peu, mais elle devait être habituée aux maréchaux puisque, après que Safÿr lui ait fait renifler ses mains, elle ne broncha pas beaucoup. La jeune espagnole put parer tranquillement les 4 sabots, rappelant au passage au propriétaire de continuer à bien graisser les sabots de sa protégée avec l'arrivée de la chaleur.

Une fois son travail terminé, elle caressa la baie pour la féliciter de sa bonne conduite, et empocha sa paie. Avant de partir, elle rappela au professeur qu'elle devrait revoir sa jument au plus tard le 15 juillet pour s'occuper à nouveau des sabots de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Directeur
arrivée le : 19/10/2013
lettres envoyées : 824
expérience : 1050
miroir : sebastian stan.
pseudo : manyts.

MessageSujet: Re: Boreal Alter Real (J)   Jeu 2 Juil - 18:43

Initiation au cross :

+ 5% de confiance
+ 7% de moral
+ 3pts de cross

J'ai adoré lire ton résumé. La façon dont Natanael s'adresse aux autres, puis le résumé en lui même était génial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurlevent-stables.kanak.fr
avatar
Cavalier Débutant
galop : six.
arrivée le : 07/09/2015
lettres envoyées : 76
expérience : 135
miroir : thomas sangster.
pseudo : plumyts.
jumeau(x) : teddy donovan.

MessageSujet: Re: Boreal Alter Real (J)   Dim 18 Oct - 11:59

Aujourd'hui était un jour de travail, mais un peu plus. En effet, sous le conseil du directeur, Ludwig avait décidé de prendre une demi-pension, et il avait vu avec le moniteur de dressage pour son choix. Alors, restant dans son idée de prendre un jeune cheval, le maréchal ferrant avait opté pour une demi pension sur un beau lusitanien crème du nom de Miste Enamorado. Et comble du hasard, c'était un de ses clients aujourd'hui ! Une approche intéressante pour Ludwig. Justement, il allait commencer par lui. Entrant dans l'écurie, le maréchal salua Natanael, puis il le suivit dans l'écurie et observa l'étalon crème. Prenant un peu de recul, Ludwig observa sa ligne de dos, ses jambes. Il avait de jolies jambes, mais il était long et bas jointé derrière. Prenant son chariot pour parer les membres, Ludwig s'approcha et laissa Miste renifler sa main avant de flatter l'encolure du cheval, puis il laissa sa main courir le long des membres fin de l'espagnol, avant de prendre son antérieur et de palper la sole, la fourchette. Il avait de beaux pieds seins, et ni trop sec ni trop humides. Satisfait, Ludwig tailla la fourchette délicatement, avant de couper la corne trop longue et d'arrondir le sabot. Puis il le reposa et recula, observant l'aplomb donné au cheval. Il était un peu long jointé devant, aussi préférait-il lui laisser un peu plus de talon. Reprenant le sabot en le tendant vers l'avant, Ludwig lima le devant du sabot, avant de le reprendre en arrière pour laisser plus de talons, puis il lima le sabot et le reposa. Répétant la même opération avec l'autre antérieur, Ludwig demanda à Natanael de faire marcher un peu le cheval, observant la descente de ses boulets à l'arrière. La aussi, il devait laisser plus de talons pour que le cheval ne fatigue pas trop vite ses tendons. Alors il caressa l'étalon, flattant sa croupe avant de prendre son postérieur et de le nettoyer, puis il tailla la fourchette et enfin, le sabot. Une fois les quatre pieds terminés, Ludwig donna un bonbon au cheval, puis demanda au moniteur de le faire marcher, qu'il observe. Bien, pas de boiterie. « Il sera un peu raide aujourd'hui, le temps de s'habituer à ses pieds, puis demain ce sera mieux. Il est un peu long jointé derrière, du coup son boulet descend un peu plus aux allures supérieures, donc j'ai laisser du talon exprès. » Il sourit, puis laissa Natanel le ramener et alla attendre devant le box de la baie.

Boreal est une très jolie jument. Observant le modèle de cette dernière, il sourit. De bons aplombs, un dos magnifique. Il sourit et vint caresser la belle jument, flattant l'encolure de cette dernière avant de prendre son antérieur. « Ses pieds sont un peu sec, au niveau de la fourchette. Si tu as de la graisse à pieds, pense à en mettre de temps en temps. » Il tailla délicatement cette dernière, puis appliqua un peu de baume dessus avant de tailler le pied correctement. Les pieds de Boreal sont visiblement habitués à un tel traitement, car elle est très facile à parer. Et ses aplombs corrects aident beaucoup. Une fois l'antérieur terminer, Ludwig répète la même opération sur le deuxième, puis il s'occupa des postérieurs. Une fois le parage terminé, Ludwig demanda à Natanael de faire marcher la jument, observant ses jambes avant de sourire. « C'est parfait ! Du coup je te fais une réduction de 10€ pour Miste, donc ça ne te fait que 30€. Hésite pas à me dire si il y a un problème ! » Il sourit et ramassa ses affaires avant de tout ranger dans son camion, puis rédigea la facture pour Nate avant de partir, rentrant chez lui pour se reposer. Il irait voir Amber plus tard.

_________________

i'm reaching out to you, can you hear my call ∆
il s'est demandé alors si il m'aimait et moi, je ne pouvais rien savoir sur ce point. après un autre moment de silence, il a murmuré que j'étais bizarre, qu'il m'aimait sans doute à cause de cela. comme je me taisais, n'ayant rien à ajouter, il me prit le bras en souriant et déclara qu'il voulait se marier avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Boreal Alter Real (J)   Lun 26 Oct - 10:55

    Le haras était particulièrement étrange ce matin, quand je me suis décidé à aller travailler ma jument. Le manoir a pris des airs de maison hantée, avec les citrouilles et fantômes positionnés sur les volets et les balcons des chambres des élèves. Halloween est en train de prendre le pouvoir sur le haras, tellement que je m’attends presque à voir débarquer mes sorcières bien aimées en cours. Bon, pas de quoi m’épouvanter, je vous rassure ! Enfin bref, trêve de plaisanterie, je suis venu pour travailler Boreal et ce n’est pas prêt de me sortir de la tête.

    Lorsque j’entre dans la quatrième allée du centre, un palefrenier au teint de vampire est en train de pailler les boxes. Je le salue, trouvant qu’il est presque assorti avec l’ambiance générale qui trône dans les lieux.

    J’entre dans le box de Boreal, lui tend deux bonbons à la carotte qu’elle accepte sans demander son reste. Je la caresse longuement, cherchant au passage une trace de blessure potentielle puisqu’elle passe beaucoup de temps au pré avant l’hiver. Je la sors du box avec son licol bleu roi, puis panse sa robe comment dire… Habituellement propre et élégante, j’ai affaire à une monstruosité de boue séchée et d’herbe humide. Il va me falloir frotter un bon moment. Une fois qu’elle a retrouvé une teinte marron clair, je démêle ses longs crins ébène, les natte minutieusement, puis m’attache à retirer l’angoissante couche de terre sous ses sabots.

    Je place un licol éthologique bleu roi sur la tête de ma jument, prends une longe assez longue pour la longer, puis me dirige vers le rond de longe dans lequel je comte travailler mes codes avec la belle lusitanienne. Lorsque nous traversons la cour, j’aperçois ma jeune chienne Cally qui court après un chat noir, lui-même occupé à mettre la frousse à un corbeau qui se contentait d’attraper quelques granulés en guise de festin.

    Je rappelle la chienne en sifflant, puis entre dans le rond pour y travailler Boreal. Je lance la jument au pas, en cercle autours de moi, pendant au moins 15 mn en passant aux deux mains. Lorsqu’une jument sort du box, elle a plus longtemps besoin de se dégourdir les patounes. Deux de mes jeunes élèves m’ont vu entrer, et s’approchent pour regarder la jument travailler. Sans trop y prêter attention, je leur dis quand même bonjour. J’aurais pu leur faire quelques farces mais… Non la flemme, je préfère profiter du moment avec ma belle jument.

    Après avoir chauffé ses muscles, je lui demande le pas d’un simple geste de la main et vers l’avant. Sans rechigner, elle part dans un trot aérien, allongé et tout en puissance. Elle me file la chair de poule à chaque fois, tant elle est belle ! Je maintiens l’activité de Boreal avec des encouragements à la voix, auxquels elle répond parfaitement bien. Mais alors que je m’apprête à lui faire changer une première fois de main, Boreal me fait un écart qui me décroche un frisson digne de ce nom. La jument s’est immobilisée dans une posture clairement ridicule, et regarde les yeux sortis de leur orbite la petite Cally qui a bondit dans le sable pour attraper le chat. Je la fais dégager d’un geste de la main, et revient avec Boreal. « Mais quelle horreur !!! Tu t’es prise pour une araignée ou quoi ? » Fais-je en riant.

    Je passe la jument à l’autre main, puis la détend au galop. Elle est relativement tranquille. Mes deux élèves étant toujours là, je décide d’appeler la plus expérimentée, qui est aussi celle qui ne me lâche pas les baskets, pour venir pendre le relai. J’ai une idée derrière la tête, évidemment. Un sourire plus grand que son visage, elle vient prendre les instructions. Boréal réagit plutôt bien… C’est bien, je vais pouvoir m’essayer à grimper sur son dos en plein vol. « Si je meurs, je compte sur vous pour aller allumer une bougie sur ma tombe. »

    La petite demande le galop à Boreal, mais comme elle n’a pas l’habitude, elle se montre irrégulière. j’attends que son allure se stabilise, la prévient en prononçant doucement son nom, puis cours pour aller me hisser sur son dos. Elle est grande, mais pas autant que moi. Il me suffit de prendre bien appui sur ma jambe, accroché au garrot, puis de lancer mon autre jambe dans un mouvement fluide.

    Je me retrouve alors sur mes deux fesses sur le dos de la jument qui a relevé la tête un peu surprise. Je la caresse gentiment, et ne fais rien pour qu’elle soit rassurée. La petite change de main alors que je suis encore en selle. Boréal reprend un bon galop de travail, nuque fléchie.

    Peu de temps après, je prends appui sur mes genoux, toujours accroché à son garrot, puis tente de me mettre accroupis. Boréal s’agite un peu, je la rassure de la voix. Elle n’a jamais fait de voltige, et encore moins avec un type qui n’en a jamais fait autrement qu’en faisant le soive. Quand je sens que son dos se détend, je me permets de lâcher un peu les mains, sentant le vent frais me caresser les cheveux, et m’embrasser la peau. C’est une sensation d’extrême liberté qui m‘enivre ! Mais je me retrouve rapidement obligé de sauter quand la jument manifeste son mécontentement par un coup de cul bien placé. J’atterris sur mes deux pieds, souplement, un sourire amusé sur les lèvres.

    Ne voulant pas rester sur un échec, je cours pour me hisser de nouveau sur son dos, et cette fois elle ne dit rien. Nous galopons ainsi quelques foulées, puis je demande à repasser au pas. Je récupère la longe, toujours en selle, pour la faire marcher tranquillement et reprendre son souffle.

    « Merci pour ton aide » Dis-je à la gamine qui se met à rougir comme je n’ai jamais vu une fille rougir. Je mets pieds à terre, caresse longuement la jument, puis la ramène à l’écurie. Après avoir défait ses nattes et brossé de nouveau sa robe, je la rentre au box avec une ration de grains bien méritée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Directeur
arrivée le : 19/10/2013
lettres envoyées : 824
expérience : 1050
miroir : sebastian stan.
pseudo : manyts.

MessageSujet: Re: Boreal Alter Real (J)   Lun 26 Oct - 11:07

Résumé de travail :

+ 5% de confiance
+ 2% de moral
+ 1pt d'endurance
+ 5pt de voltige

J'ai adorer ton résumé Franchement c'est super bien écrit, bravo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurlevent-stables.kanak.fr
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Boreal Alter Real (J)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Boreal Alter Real (J)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» [Real Madrid] Riki Kaka'
» Boreal.
» Real Life Bolter!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: La poésie est la tendresse espiègle des jeux de mots :: archives du forum :: chevaux supprimés-