AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 We'll be counting stars | ft Aleksandër

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mar 30 Aoû - 23:49

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth


L'excitation de ma colocataire avait contrebalancé mon air faussement blasé tout l'après-midi. J'avais eu la mauvaise idée de rentrer manger ce midi et de lui annoncer que j'étais de sortie ce soir... avec un être humain portant un prénom masculin. J'avais, sans vraiment le vouloir, déclenché une tornade. Et heureusement que je ne pouvais rien voir, parce que l'état de notre appartement ne devait pas être très joli à voir... Et je n'osais pas imaginer l'état de mon dressing, normalement rangé par couleurs afin que je puisse accorder correctement mes vêtements. J'allais ressembler à une perruche le lendemain, si je prenais le risque de m'habiller seul.

Mais j'ai beau dire beaucoup de gentil mal de Mya, la fameuse colocataire surexcitée, je lui dois une fière chandelle. Depuis mon accident, c'est bien la première fois que je me prépare pour... quelque chose. D'habitude, c'est ma mère qui s'occupe de ce genre de considérations. Et d'ailleurs, depuis qu'elle n'est plus là pour me pouponner, je trouve mes cheveux nettement plus difficiles à démêler le matin...
N'empêche qu'à 20h pétante (bon, peut-être plutôt 20h 02, mais je sais que l'horloge de l'appartement avance) je suis prête. J'ai enfilé une petite robe noire à manches trois-quarts, accessoirisée d'une ceinture en tissu aux motifs ethniques multicolores, que j'adore. Sur les conseils de ma colocataires, mes cheveux (un temps bruns, maintenant visiblement un peu bicolores, il est vraiment temps que je retourne chez le coiffeur) sont laissés lâches. Et je lui ai fait confiance pour le maquillage... Ce qui me fait penser que je n'ai pas intérêt à me frotter les yeux ce soir, sous peine de finir remisée au zoo chez les ratons-laveurs avant la fin de la soirée.

Faisant une dernière caresse à Théon et Aron, demandant à mon propre chien de rester sage avec sa pet-sitter d'un soir, je sors de l'appartement en saluant bruyamment ma colocataire, qui me gratifie d'un charmant et très délicat "Les capotes sont dans la poche arrière de ton sac à main !".
Seulement, en refermant la porte derrière moi, laissant cette maison de fous se reposer un peu en mon absence, je sens très nettement une présence non loin de moi. Allez savoir pourquoi, mais on parle souvent d'un sixième sens chez les handicapés. Il semblerait que moi, je sois prédestinée à ressentir les présences. A moins que ce ne soit le bruit très délicat d'une respiration, qui me donne cette impression. Allez savoir.
Pitié, ne me dis pas que tu as entendu, sinon je vais être obligée de l'étrangler en rentrant ce soir...
Et avec tout ça, il ne manquerait plus que ce ne soit pas mon cavalier, et j'aurai tout gagné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 0:32


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
Que c'était-il passé ce matin ? Aleksandër avait réussi à avoir un rendez-vous avec la belle Azalée, autant dire qu'il n'avait pas attendu longtemps pour l'invité. Ils s'étaient alors donnés rendez-vous en bas de chez-elle, et lui avait bien expliqué qu'elle ne pouvait avoir que trente minutes de retard, sinon... Elle avait juste intérêt à se dépêché, la vilaine ! Il s'était alors préparer, d'une manière correcte, de toute manière... Elle ne voyait rien ! Mais il devait quand même être à la hauteur de la jolie jeune femme. Il s'était alors simplement habillé d'un pantalon bleu marine, et d'un t-shirt noir. Une légère veste et de belles chaussures à pointe ronde. Semi-classe. Aha.

Il avait fait récemment l'acquisition de sa voiture, une petite DS3 toute mignonnette, pas de quoi casser trois pattes à un canard. Mais ça lui suffisait, il n’espérait plus avoir d'enfants à son âge, ou alors dans bien longtemps, vu sa situation. Alors une voiture trois portes ne le dérangeait pas. Elle était quant à elle blanche, pas comme son ancien tacot . Bref. Il se dépêchait pour aller en bas de chez-elle, avant de se rendre compte qu'elle était déjà en bas de chez-elle, alors qu'il l'attendait plus loin. Il se mit à marcher silencieusement, avant de l'entendre gindre, un truc du genre... J'espère que tu n'as pas entendu, bla bla. Non, il venait d'arrivé, mais c'était drôle de la faire marcher ! Entendre ? Peut-être bien, peut-être pas. Seul moi le sait. Aller, tu viens, je t'attendais un peu plus bas ! Il prit son courage, et lui prit fortement la main, pour la tirer légèrement avec lui, sans trop la brusquer, il savait le chemin, et la tenir était un prétexte plutôt cool. Elle avait les doigts plutôt longs, et minces. Avec de beaux ongles, qui ne devaient pas être entretenus tout le temps, il ne connaissait rien à tout ça, mais s'il le fallait pour redonner plus de courage, il voudrait bien apprendre à mettre du vernis. Il devait garder tout ça pour lui, ce n'était qu'une amie. Et pourtant, son coeur s'était emballé le jour où il l'avait vu. Avant même de savoir son prénom, son handicape. Il s'en fichait. Il la trouvait gentille, et belle. Elle avait un bon fond, et c'est ça qui lui plaisait. Une gentille morveuse. On y est, je te laisse entrer toute seule, comme une grande ! disait-il en rigolant, lui posant la main sur la poignée intérieur de sa voiture, il voulait pas être trop insistant avec elle, puisqu'il avait peur qu'elle se lasse, et se dise rapidement qu'il est beaucoup trop bizarre pour être aussi intentionné. Du moment où il pouvait être son ami, ça lui suffisait. Tu aimes quel genre de musique Azalée, que je lance une playlist ?

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 0:54

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Bon. Vu la réponse un peu évasive et pas du tout sous-entendue qu'il me donne, j'en déduis rapidement qu'il n'a pas du entendre un traître mot de la mise en garde mal placée de ma colocataire. Ou alors il est bien élevé. Ou puceau. Quoique, c'est quand même peu probable, vu que ce matin il avait l'air d'en connaître un rayon niveau testicules...
Avec un sourire, je le laissais prendre ma main pour me guider. Après tout, rien de tel pour suivre quelqu'un que d'être accroché à lui. Et puis suivre au bruit, pour l'avoir déjà fait, c'est pas facile-facile, et j'ai connu plus pratique. En plus, il a les mains chaudes. Pile comme je les aime, moi qui les ai souvent trop froides à cause de mes longs doigts, effilés par les années de pratique intensives de piano.

Il m'amène jusqu'à une voiture, avant de me laisser grimper toute seule, non sans m'avoir fait toucher la porte, pour m'éviter de tâtonner. Et attentionné, avec ça. Il ne veut pas que je me sente complètement assistée. Pour un peu, je commencerais presque à le trouver vraiment mignon. Parce que mignon, ça s'applique à tous ceux m'ayant proposé une sortie en tête-à-tête ces dernières années. Soit un nombre très restreints de personnes.
En plus tu ne m'avais pas menti, c'est un vrai carrosse du 21ème siècle ! Et il se transforme en quoi, si je ne suis pas rentrée à minuit ?
J'émet un petit rire à l'idée de me retrouver assise sur une courge ou un quelconque autre légume en rentrant ce soir. Au pire, Aleksandër m'avait bien proposé de me porter, non ? Je grimpe dans la voiture, habituée à l'exercice. Je tripote un peu derrière pour épaule pour trouver la ceinture de sécurité, puis je m'attache. Quand on est déjà handicapé, on ne rigole pas avec les gestes simples de sécurité. Toute mon enfance, j'ai vu mes parents conduire sans ceinture, et maintenant qu'il me manque deux yeux, je peux plus facilement imaginer ce que peut être la vie d'un handicapé moteur. Et je ne souhaite cela à personne.

Je réfléchis quelques instants à sa question suivante, bien trop épineuse pour moi. Je suis une vraie éponge musicale, j'absorbe les goûts de toute le monde et suis capable de m'en accommoder facilement.
Tu sais, j'écoute de tout... J'avais un père fan de rock, j'ai appris mes gammes sur du Mozart, puis j'ai appris des dizaines de chansons de variété française... en essayant d'apprendre aussi les mélodies plus synthétiques de la musiques électronique actuelle ! Du coup je pense que du moment que ce n'est pas un mélange de tout ça, ça me convient !
Puis, réalisant qu'il ne connaît pas grand-chose de moi, et certainement pas ma passion pour le piano, je me permets d'ajouter, avec un clin d’œil dans sa direction.
Si tu es sage, il est possible que demain, je te joue ce que tu vas me faire écouter au piano. Mais seulement si tu es très très trèèèèèèès sage...
Je doute qu'il puisse l'être toute la soirée, il semble être un peu comme moi et avoir besoin de prendre les choses à la légère de temps en temps. Mais moi, je doute pouvoir réellement refuser de jouer s'il me le demande demain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 1:47


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
Aleksandër était un homme vraiment calme et sérieux. Il n'haussait presque jamais la voix, et était le servant de la gente féminine. Il avait apprit au fil des années, que sa mère l'avait toujours protéger, dans tous les choix de la vie. Son agression, l'armée, son père. Il n'avait jamais eu de très bonnes relations avec les hommes, comme pour son père. Par contre, il s'était promit de toujours mettre les femmes sur un piédestal, comme pour remercier sa mère de toujours l'avoir choyé et protégé. Il revint rapidement de ses pensées, écoutant la jeune femme lui expliquer qu'elle écoutait toute sorte de musique, et qu'elle pratiquait le piano d'ailleurs. Il souriait alors passant ses doigts sur l'avant bras de la jeune femme, avant de revenir à sa place. Il savait pertinemment qu'elle ne voyait pas, mais voulait être présent dans l'espace qu'occupé le noir de ses yeux. Qu'elle puisse sentir le bout de ses doigts, mais il devait à tout prix arrêté ses délires. Il prit son téléphone pour mettre une chanson qu'il aimait plus que tout. A Victory Of Love - Alphaville. Sa mère lui faisait écoutait à l’hôpital, elle avait bercer ses idées noires, et réveillé ses pensées positives. Il était devenu l'homme qu'il était grâce à sa douce mère. On vas éviter de mélanger tous les styles musicaux, en tout cas, pour le moment si tu le veux bien ! Haha.

Il allumait alors la voiture, mettant légèrement de la ventilation, il faisait chaud à Sallanches. Il l'emmenait au Baccarat, un restaurant réputé pour ses produits régionaux, il était attaché à tout ça. La France l'avait accueillit, et il lui vouait un amour éternel. Alors, il ne rechigné pas sur de bons produits, il avait prit le temps d'aimer la nourriture française ! La jeune femme le sortit une seconde fois de ses pensées, en lui expliquant, ou plutôt, lui proposant un défi. Être sage, et il pourrait écouter un morceau au piano, c'était tentant.. Il riait alors, avant de lui poser une question. Sage ? Je ne le suis jamais, ne peut-tu pas renoncer et tout simplement m'offrir le bonheur d'écouter ta musique ? J'en mourrais si je devais rester sage aux côtés d'une femme comme toi, je ne suis qu'un homme ; fragile. Il affichait un rictus, il taquinait la jeunette, qui ne voyait pas qu'il jouait au con, et à la fois, c'était tellement vrai tout ce qu'il lui disait... Je suppose que mon plan, de t'emmener boire un dernier verre à la maison n'est pas dans la case "Sage". Je renonce pour ce soir, juste pour t'entendre et te voir jouer. Mais tu ne paie rien pour attendre, vilaine. La route n'était pas très longue, et pourtant, il voulait qu'elle devienne éternellement longue. Alors, lorsqu'il remarquait que le restaurant s'affichait, il sentit son ventre se rétracter. Il voulait faire un second, troisième, quatrième tour de pâté. Mais elle devait avoir faim. Alors il se garait le plus proche possible. Annonçant alors à la jolie Azalée qu'ils étaient arrivés. Veux-tu que je t'aide Azalée ? Je peux paraître lourd, mais n'oublie pas, un ami est là pour aider ! Il faisait encore une boulette... Elle allait vraiment le prendre pour je ne sais qui.

Il sortit de la voiture, refermant derrière lui, pour aller aux côtés de la femme, ouvrant la porte et tendant la main pour lui prendre la sienne. Attention, il y a un rebord. Prit-il soin de lui dire, elle était tellement jolie, il ne fallait pas qu'elle tombe, ce serait un gâchis. Et ça la gênerai surtout. Pourtant, il était sûr qu'elle pouvait se débrouiller sans lui, mais son côté protecteur... Et jaloux à la fois, il voulait être celui. Celui qu'on n'oublie pas, celui qu'on aime, celui qu'on adore, celui avec qui on discute, celui avec qui on rigole. Il voulait simplement son bonheur, depuis le jour où son regard avait aperçu Azalée. Il ne connaissait pas réellement ce sentiment. Un grand frère ? Un ami ? Une connaissance ? Peut-être même, amoureux. Il n'en savait rien, tout ce qu'il savait, c'est qu'il voulait passer une bonne soirée, et continuer de rigoler avec elle, jusqu'au maximum possible, demain, après-demain, dans dix ans ou cinquante ans s'ils le pouvaient. Attend-moi une seconde. Il fermait la voiture, et se présentait rapidement à l'hôtelier, précisant qu'il avait réservé. Quand l'homme vérifiait et validait la réservation, Aleksandër s'empressait d'aller serrer la main de la jeune femme, pour la guider, dans le restaurant, puis entre les tables si injustement serrés, ils ne pensaient donc pas aux personnes handicapés... Heureusement Azalée, n'était qu'aveugle, ça lui réduisait certains dérangements.

   
   


Dernière édition par Aleksandër B. Ozerov le Mer 31 Aoû - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 11:35

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Aaaaaargh. Et en plus, il a de bons goûts musicaux, le vilain. Alphaville, la base quoi. Même si j'ai toujours préféré Forever Young -me ressemblant nettement plus- le groupe a toujours été présent sur mes divers iPod et même dans mon répertoire au piano. Tyler adorait chanter avec moi, quitte à rameuter encore plus de pluie sur Londres. Enfin bref. Non, je ne vais pas commencer à chanter à tue-tête dans la voiture. J'ai un dîner à assurer, et j'aurais trop peur qu'Aleksandër ne m'abandonne sur le bord de la route à cause de mon timbre digne d'un canard enrhumé...

Je sens la voiture démarrer, la climatisation s'enclencher pour rafraîchir un peu l'atmosphère, encore un peu lourde pour cette fin d'été, et nous voilà partis.
Lorsqu'il tente de m'expliquer le pourquoi du comment il ne risque pas de se tenir sage, je ne peux m'empêcher de rougir brusquement. Hum hum. Très mauvaise idée d'engager de sérieux sous-entendus avec moi. Un ou deux verres d'alcool au dîner et hop ! plus personne ne pourra m'arrêter. Et encore moins Aleksandër, avec sa prévenance si touchante et sa voix si... sexy ? Bah ouais. Un timbre de voix assez rauque, quelque peu éloigné de celui des adulescents que j'ai plutôt l'habitude de fréquenter à mon âge (ce qui m'amène à penser que je n'ai aucune idée de son âge ou même de son nom... Note à moi-même : l'interroger plus en détails). Un accent légèrement différent de celui des savoyards, lui donnant un petit air unique.
Et ouais. Quand on a le son sans l'image, il faut bien fantasmer sur quelque chose.

Pour l'amuser, je prend une mine faussement outrée, la bouche en cœur et les sourcils légèrement froncés. Un peu comme une gamine à qui on viendrait d'annoncer que le Père Noël n'existe pas. Les lèvres rouges pivoines et les yeux cernés de noir en plus.
Oh my god ! Me voilà sortie avec un homme pas sage ! J'aurai du faire plus attention à la longueur de ma jupe...
Jupe courte à l'effet accentué par pas mal de centimètres d'escarpins (quand on est petite, on se débrouille comme on peut), bien évidemment, mais rien de très provoquant. En même temps, Aleksandër m'a vue en pantalon d'équitation ce matin-même, et pourtant il a du me trouver assez potable pour m'inviter à dîner.
Nous roulons quelques minutes, pas beaucoup, ce qui me rappelle à quel point Sallanches est une petite ville, comparée à Londres où j'ai vécu toutes ces années. J'entends mon cavalier du soir se garer, puis me proposer de m'aider pour sortir de la voiture. Je l'entends s'excuser de m'aider autant, et je m'empresse de mettre les points sur les i. Il est hors de question qu'il s'excuse de tout et de rien, je ne suis pas une petite nature, malgré ma petite stature et ma très faible masse musculaire.
Aleksandër ! Que tu le veuilles ou non, je suis entièrement dépendante de toi quand tu es avec moi. De un, c'est normal, je suis une handicapée, et je l'assume. De deux, tu remarqueras vite que lorsque c'est toi qui veut m'aider, je compte en profiter outrageusement...
Je lui fais un clin d’œil, et attrape la main qu'il me tend pour me guider jusqu'à notre table. Je nous sens frôler les nappes et les chaises, mais jamais je ne heurte quoi que ce soit. Et en plus, il est doué. Buzpofejifalb. Et il est pas encore pris ?
Nous nous asseyons à la table, et je demande une carte en braille au serveur, ce qu'il s'empresse de m'apporter. J'ouvre le papier cartonné et, du bout des doigts, je commence à déchiffrer le menu.
Ça va agréablement me changer du quotidien... J'ai un talent culinaire qui doit s'approcher du négatif !
Ce qui est vrai. Maman ne m'a jamais vraiment entraînée à être une bonne maîtresse de maison. J'ai intérêt à me trouver un homme sachant cuisiner et repasser... Au moins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 11:58


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
Qu'il soit trop intentionné, ou à s'excuser toutes les deux minutes, ce n'était pas vraiment de sa faute. Il avait été élevé ainsi, et ça lui convenait. Alors, lorsque la jeune femme lui expliquait qu'elle dépendait entre autre de lui, il secouait simplement la tête, ne répondant aucunement. C'est tout ce qu'il attendait, qu'on s'appuie un peu sur lui, bon, c'est vrai que c'est pas malin de choisir une aveugle pour ça. Les femmes avec une vision impeccable sont difficiles à avoir, elles ne font pas si facilement confiance. Pourtant, Aleksandër est bien la première personne à être au service des autres, et aimer aider. Bref.

Il n'avait pas vraiment pu la complimenter, puisqu'il n'avait qu'une infime partie de sa tenue. Mais une fois dans le restaurant, il l'observait, ça aussi.. C'était un avantage, il pouvait bien la dévorer des yeux sans qu'on le lui reproche. Trop bien . Ah. Sinon, tu est ravissante Azalée, ce soir. Comme tout le temps, mais particulièrement ce soir. Il prit le menu du bout de ses doigts, voulant rigoler un peu. Woaw ! On peut même manger du requin ici, si c'est pas génial ! Il rigolait alors, essayant de se retenir. Il savait très bien qu'elle allait rapidement voir que c'était faux, mais il voulait une réel bonne ambiance, c'était le plus important pour lui, ce soir. Tu veux boire quelque chose de spécial ? Lui connaissait déjà son choix d'apéritif, il savait rapidement compter aussi, pour ne pas prendre la voiture en état d'ivresse. Il lisait de travers, pour vite choisir, quelque chose d'assez simple. Il n'avait pas tant faim que ça, mais il devait quand même profiter du restaurant.

Lorsqu'un petit silence se créa, il n'hésitait pas pour lui poser des questions. Pour mieux la connaître. Sinon, je suppose que tu n'est pas française de souche ? Tu as un léger accent, comme si tu ne voulais pas renier tes origines, et à la fois, tu voulais t'intégrer ici. Je me trompe ? Il souriait bêtement, dommage, elle ne pouvait pas voir le bonheur que lui procurait la jeune femme, c'était tant mieux pour lui au final, il pouvait s'en cacher.

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 12:21

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Au moins, il n'avait pas rouspété après mon pseudo-éclat de voix. Bon. Peut-être maintenant allait-il accepter de m'aider sans s'excuser à chaque fois de le faire... Et le pire dans tout ça, c'est que si parmi les gens de ma famille ce comportement a toujours eu tendance à m'énerver bien comme il faut, chez Aleksandër je trouvais ça... mignon ? Oui, mignon. On peut dire d'un garçon qu'il est mignon, non ? Sans que tout le monde se fasse des a priori, j'entends...
Comme toute jeune femme se respectant, je rougis légèrement en entendant son compliment. J'ai beau essayer, dans le fin fond de mon esprit parti encore une fois quelque part, de me persuader que le jeune homme ne fait ça que parce qu'il a, en quelque sorte, pitié de moi et de mon handicap... on ne complimente pas une amie sur sa tenue. Enfin. Je crois.
Et Dieu sait que j'aimerais pouvoir te retourner le compliment sans passer pour une folle. Mais merci.
Allez hop, un point pour la coloc, qui m'affirmait que c'était la tenue idéale pour un rendez-vous galant. Même si je rouspétais pour le côté galant de la chose, j'ai quand même bien fait de l'écouter...
Lorsqu'il me fait une remarque sur un prétendu requin à la carte, je cherche vite-fait du bout des doigts du côté des poissons. Que dalle. Aucun squale en vue. Je rigolais avec lui, remerciant intérieurement le ciel et tous ses habitants d'avoir fait que ce restaurant possède une carte en braille pour que je puisse choisir mon menu... Si j'avais demandé à Aleksandër, il aurait bien été capable de me commander un steak de kangourou !

Lorsque vient le moment de la boisson, je profite de mes 18 ans fraîchement acquis pour commander ce qui me plait en toute légalité. Bien évidemment, sans faire part de ce dilemme intérieur à mon compagnon : je sais qu'il est plus vieux que moi, mais de combien, cela reste encore un mystère... Et au cas où il soit vraiment plus vieux, autant ne pas l'effrayer de suite.
Je prendrai bien un mojito, mais après il faut que tu me promettes de me forcer à rester à l'eau !
Parce qu'un mojito, ça se boit vite... et encore plus quand on le boit en bonne compagnie. Bref, l'arnaque totale. Et je ne compte pas finir la soirée éméchée. Si Aleksandër est vraiment aussi peu sage que ça, qui sait ce qui pourrait se passer... Quoique. Là maintenant tout de suite, on ne peut pas non plus dire que l'idée me répugnerait. Au contraire.  
Alors imaginez mes pensées après quelques mojitos... Le pauvre.

Lorsqu'il me demande mes origines, je enorgueillis intérieurement. Ah ! J'ai finalement eu raison de la langue française et de ses subtilités, après quelques mois passés ici ! Mon niveau était bien évidemment correct, mais je m'étais rendu compte que mon accent anglais rendait souvent les choses incompréhensibles, à mon arrivée ici...
Ah ! Quel traître cet accent ! Mais oui, je suis anglaise, londonienne plus précisément. Je suis arrivée ici il y a quelques mois, du coup j'ai un peu perdu mon accent... Mais comme je reste en contact avec l'Angleterre, je suppose que je n'arriverai jamais à le perdre, cet accent !
Je ferme ma carte, ayant finalement opté pour un poisson. Le requin, ce sera pour la prochaine fois, mais au moins je fais honneur à ses amis de la mer. Puis j'adresse un léger clin d’œil au décidément charmant jeune homme en face de moi.
Mais on m'a toujours dit que l'accent anglophone était très prisé par les français. Qu'ils trouvaient ça... mignon ?
Ma langue me brûle de lui demander s'il est français, et si mon accent a des chances de marcher sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 12:55


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
Il tenait à toujours être drôle, c'était tellement naturel, que certaine fois, c'était à se demander s'il n'était pas juste très con. Mais ça ne le dérangeait aucunement, tant que son public appréciait ses blagues. Et, Azalée, semblait ne pas le prendre mal. C'était un point de plus pour lui. Je ne peux te promettre de l'eau, mais je vais essayer de m'y engager. . Il remarquait qu'elle avait arrêter de "lire" son menu, elle avait dû choisir. Puis, elle lui expliquait au final qu'elle était Anglaise, il aurait pu reconnaître, mais il était très léger, son accent. Puis, elle semblait dire que les français aimaient les accents de se genre. Il souriait avant de lui répondre. Et pas que les français ma chère. Il n'avait pas forcément à lui préciser qu'il était allemand, ce n'était pas forcément non plus la meilleur des langues et nationalité... Il s'était fait lynché au camps, ça lui avait suffit. Le serveur arrivait au même moment, demandant si ils avaient choisis. Je pense bien que oui. Pour moi ce sera un martini blanc et je vous prendrais.. le saumon aux asperges et riz blanc. Merci. Il attendait qu'Azalée lui dise son plat également, avant de pouvoir reprendre la discussion. Londres, Sallanches. Ce n'est pas le même climat, tu pensais venir te faire bronzer l'été ici ? Parce-qu'il fait plus froid qu'à Londres, aha !

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 13:23

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Et quoi d'autre que de l'eau, dans ce cas ? Soudain bien mystérieux, pour un peu j'aurai pu lui demander ce qu'il comptait me proposer d'autre... Mais je m'abstient de tout commentaire. Finalement, pas certaine de vouloir entendre la réponse. Du moins pas au milieu de tout ce monde, chez qui on avait du faire une entrée remarquée. Les gens ont souvent une sorte de sixième sens qui leur fait tout de suite discerner quelqu'un d'atypique. En tant qu'aveugle, je fais malheureusement partie de ce lot.
Seb' me disait que c'était du à l'attrait des gens pour le sensationnel et le triste. A force de regarder des guerres et des malheurs à la télévision, ils acquièrent la capacité de remarquer quand leur environnement normal est perturbé. Bref. L'intégralité des personnes dans ce restaurant doit à présent savoir qu'un splendide mec (enfin je suppose) se balade avec une estropiée à sa botte. Charmant, comme tableau...

Sa remarque me met la puce à l'oreille, et j'accours sur la perche qu'il vient de me tendre.
Alors comme ça, mon charme fonctionne sur autre chose que les français ? Genre sur... toi, qui n'est pas plus français que moi ?
Simple supposition, mais sa remarque m'a parue très claire. Par contre, impossible pour moi de dire, s'il n'est pas français, d'où est-ce qu'il peut bien venir, ma connaissance du monde étant assez limitée de ce point de vue-là.
Lorsque le serveur se manifeste, je laisse mon compagnon commander, avant de faire de même, d'un air très assuré, comme si je n'avais pas eu un mal fou à déchiffrer leur carte, mon braille étant un peu rouillé.
Le tartare de thon, et une assiette de frites avec. Ah, et un mojito.
Je m'étonne moi-même en ne précisant pas que je les aime bien dosés, comme je le faisais avant dans les pubs de Londres, pendant ma période noire adolescente. Le climat français m'assagit bien... à moins que ce ne soit la compagnie agréable. Pas besoin de me soûler complètement pour pouvoir l'apprécier, ce qui n'était pas toujours le cas avec mes anciens amis peu recommandables...

Lorsqu'il évoque mon choix de lieu, je me rembrunit un peu. Je suis, au départ, venue ici contrainte et forcée, certainement pas pour profiter du climat. Captain était arrivé ici, au même endroit que Tyler -d'ailleurs reparti dieu-sait-où depuis- et mes parents avaient tout manigancé pour me faire sortir de la spirale pseudo-dépressive dans laquelle la mort de Hope m'avait plongé.
Certes, mais il pleut nettement moins !
Je décide donc d'éluder plus ou moins habilement la question. Bien que je n'ai jamais eu honte de ma cécité, je n'aime pas parler des difficultés que pose une existence sans rien voir. D'autant plus que la conversation, jusque là, était agréablement légère, et que je ne tiens pas à gâcher notre superbe soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 13:35


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
Bon, il n'avait pas toujours la langue retenue, à croire que les gaffes étaient parties intégrante de son caractère ! C'est fou quand même d'en faire autant. Il sentait bien que le timbre de voix de la jeune femme n'était plus le même; il était dans un terrain miné. Il devait s'arrêter là, et répondre à son tour. Il ne voulait en aucun cas, cacher sa vie. Non, je ne suis pas français, en effet. il laissait une légère pause, avant de reprendre ses paroles. Je suis allemand, de Moscou. Il s'arrête une seconde fois, voulant reprendre mais il préférait au final ne pas révéler sa raison, de sa venue ici. Il souriait simplement et reprit une voix plutôt gaie. Si toute fois un jour ça te dis, on pourrait se faire une balade pas loin du Haras avec nos chevaux respectifs. Cela ne pourrait leur faire que du bien ! Il voulait éviter tous les sujets fâcheux, qui semblait ne pas plaire à la jeune femme, malgré le fait qu'Aleks voulait connaître mieux la jeune femme.. De fond en comble, et sans mensonges. Il l'acceptait telle qu'elle était. Cela viendra une autre fois. Accepte-tu qu'on "joue" à quelque chose ? De très simple. Un petit quizz, pour mieux te connaître, et vis versa. Il tendait la perche pour se faire taper...

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 14:38

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

J'ai toujours été nulle en géographie, certes. Mais mon niveau est tout de même suffisant pour que je puisse dire que Moscou n'est pas en Allemagne... Mais genre pas du tout. Du coup, un allemand de Moscou, dit comme ça, ça parait un peu bizarre...
Mais, même avec mon manque cruel de tact chronique, je sais quand il ne vaut mieux pas poser les questions. Du coup, je rajoute un post-it mental "Éclaircir les origines d'Aleksandër" à la bonne centaine d'autres, déjà oubliés, qui doivent parsemer mon cerveau. Ça doit être un sacré bordel là-dedans, c'est moi qui vous le dit. Au moins aussi terrible que ma chambre...

Je hoche la tête gaiement à entendre sa proposition. J'adore les balades, j'ai toujours préféré ça à la monde classique. De mon point de vue, un cheval est davantage fait pour être à l'extérieur qu'à sauter des obstacles en bois multicolores...
Oui, avec plaisir ! Je travaille encore à rendre Captain plus confiant, une balade en extérieur c'est exactement ce qu'il lui faut ! Et comme Théon a l'air de bien t'aimer, il se fera une joie de nous suivre à la trace...
Alors que je sens la présence du serveur à côté de moi qui m'indique où il pose mon verre -homme fort aimable, vous l'aurez remarqué- j'écoute attentivement Aleksandër me faire une proposition. Et je lui réponds par un sourire de contentement, avec toutes les dents. Chouette alors, on va pouvoir s'amuser un peu. Le pauvre ne sait pas encore ce que je suis capable de faire avec ce pouvoir, mais il ne va pas tarder à comprendre qu'il vient de me tendre le bâton pour se faire battre...
Je sirote mon mojito, appréciant la fraîcheur de la menthe et l'arrière-goût acidulé du citron vert. Très réussi, ce cocktail.
Tu prends un sacré risque, mon cher... Mais trop tard, maintenant que tu m'as fait miroiter une occasion de te soutirer des informations, je ne suis pas prête de faire une croix dessus !
J'attrape ma serviette pour jouer avec. Depuis toute petite, j'ai toujours eu besoin de m'occuper les doigts. Une prédestination au piano, s'amusait mon frère. Ou simplement les relents d'un syndrome d'hyperactivité pas toujours très bien contrôlés... On ne saura jamais.
Activant mes post-it mentaux -et oui, parfois, je m'en sert !- je commence avec la première question. En même temps, c'est moi la jolie demoiselle en détresse et lui le galant Prince Charmant. J'ai donc toute légitimité pour commencer.
Tu as quel âge ? La voix, c'est pas vraiment ce qu'il y a de plus pratique pour deviner ce genre de choses...
Et hop ! Premier post-it chiffonné, tâche exécutée. Qui a dit que mon cerveau était mal rangé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 16:19


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
(Oh la boulette ! Je joue deux fois Aleks, l'autre est Allemand... En plus j'ai mis en haut allemand, ça m'aurai pas tilter... On va faire comme s'il voulait pas dire réellement   )

Aleksandër voyait bien le malaise qu'il venait de créer, il fit semblant de rien. Le fait qu'elle réponde à sa seconde invitation, qui n'était rien d'autre qu'une balade pour dégourdir les chevaux, mais ça le rendait quand même heureux. Il souriait alors, avant de lui répondre sincèrement. Je suis content, mon cheval est plutôt guideur donc ça pourrait bien coller. J'aurai bien emmener mon toutou, mais il n'est pas encore habitué aux ballades, j'en est fais une et ça lui a suffit. Aha ! Mais je suis bien content qu'on emmène Theon !. Le serveur arrivait en même temps, pour poser les verres, les annonçant. Il prit le sien dans la main, en soulevant légèrement son verre. On trinque, comme les français ? Il voulait réellement s’engouffrer dans son ramassis de conneries lui.

Au final, le fait de faire un petit "quizz" la rendait plutôt heureuse. Il savait pertinemment qu'elle allait lui poser pas mal de question qui relevait de l'intimité, enfin... Il devait répondre sincèrement, pas comme pour sa nationalité. Il écoutait juste la jeunette lui dire qu'elle allait prendre un plaisir fou à lui poser des questions, ainsi. Tout d'abord, elle fut très accroché à l'âge d'Aleksandër, il savait qu'elle était plutôt jeune, mais il n'avait pas peur de lui dire qu'il n'était qu'un semi-vioch. J'ai vingt sept ans Mademoiselle. Puisque tu pose la question, je te la renvoie ! Tout en te demandant... Ton signe astrologique ! Question nulle dites vous ? Et alors ! S'il se contentait des questions que posent les garçons, elle le prendrait pour un pervers. Cependant, les questions de cet ordre, n'allait cependant pas, vraiment tardé. Il était quand même curieux.

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 18:50

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

(au pire Azalée te demandera jamais de parler Allemand... xD)
Il me parle de son chien, visiblement pas toujours très enthousiaste à l'idée de faire des balades. Quand on compare au mien qui serait capable de faire le tour de la Terre avec moi, il y a de quoi rire... Pour empêcher Théon de venir avec moi, il faudrait que je lui attache les pattes ensemble, et encore ! Il serait bien capable de rouler pour me suivre...
On trinque ensemble. Enfin, plutôt, Aleksandër trinque avec mon verre que je tiens en l'air. C'est mieux pour la survie de la nappe, et l'intégrité de nos verres. Je souris à l'évocation de cette rumeur qui veut que seuls les français trinquent... Même en Angleterre on sait le faire, pourvu qu'on ait quelque chose à fêter ! Certes, c'est plus souvent avec des pintes de bière qu'avec des cocktails, mais c'est presque tout comme. La mousse en plus, quoi...

Lorsqu'il m'annonce son âge, je hausse un sourcil d'étonnement. Jusque là, ça ne m'était jamais arrivée de plaire à un homme aussi... vieux. Bien qu'il ne le soit pas le moins du monde, j'ai visiblement encore des traits de jeune fille qui attirent plus les boutonneux que les hommes mûrs. Contente, et flattée, et heureuse, et tout ce que vous voulez de voir que je n'ai plus l'air si jeune que ça, je me force à mentir. Le plus naturellement possible, après tout j'ai fait ça toute mon adolescence devant les boîtes de nuit.
Oh my god, et tu as encore toutes tes dents ?   Moi, j'aurai 22 ans dans trois mois.
Comme ça, la différence paraît moins énorme. Parce que mine de rien, j'ai un peu honte de lui avouer que je suis tout juste majeure... Et j'ai surtout peur qu'il me rejette. On ne sait jamais. Autant ne pas tout gâcher pour un vulgaire problème d'âge, qui personnellement n'en est pas un pour moi. Mais bon. Mieux vaut prévenir que guérir.
Quand il me demande mon signe astrologique, je réfléchis deux secondes. Bah oui, bien sûr que je le connais ! Mais disons que ça ne fait pas partie de mon vocabulaire en français, et que je dois fouiller dans les tréfonds de ma mémoire pour essayer de trouver la bonne traduction. Je finis par tenter, au pire il me reprendra.
Je pense que ça se dit Sagittaire en français ? Et tu comptes vérifier si on est compatibles avec ça ?
J'éclate de rire, décidément très peu convaincue de la véridicité de ce type de choses. Après tout, j'aurais pu aller voir tous les cartomanciens de France et de Navarre, jamais on ne m'aurait annoncé que j'allais devenir aveugle...
Mais après, si Aleksandër voulait aller vérifier les cartes, je serai bien curieuse d'avoir le résultat. Bah oui. Juste pour voir.
Et quel est ton nom complet ?
Je ne connaissais de son identité que son prénom. Noooooon. Pas du tout. Qui vous as dit qu'ensuite j'irai demander à la charmante dame de l'accueil des informations sur son dossier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 19:22


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
La soirée passait tranquillement au final, les questions se posaient, et tout deux répondaient simplement. Il avait bien remarqué que la jeune femme avait hausser le sourcil à l'entente de son âge. Etait-il si vieux que ça ? C'est vrai que jeune, il pensait avoir deux enfants à cet âge là, et au final, les seuls bébés qu'il garde, c'est les détenues aussi infantiles que des enfants de cinq ans... Passons. 22 ans. Il ne pu s'empêcher de lui dire simplement, strictement ce qu'il en pensait. 22 ans ? C'est que tu me rattraperait presque. Je te pensais plus jeune, au final tu as trouvé le bon moyen d'avoir bonne mine ! Haha. Il vint poser ses doigts sur quelques uns des siens, avant de dire doucement. Au final, je pensais que tes doigts étaient longs... Mais les miens sont gigantesques à côté ! Et ne pense pas que je suis fétichiste, je trouve seulement que les doigts longs, sont beaux. En même temps... Il ne continuait pas, enlevant ses doigts rapidement. Sagittaire ? Ce n'était pas forcément quelque chose qui l'intéressait, mais c'était toujours sympathique de le savoir. Plutôt novembre, ou décembre ? Et, figure toi que j'ai déjà consulter, et ce soir, normalement, je devais passer une soirée devant Netflix et me morfondre ! C'est pas stable ! Si je croyais aux astres, je serais toujours avec mon ex aujourd'hui, pourtant. Il haussait légèrement les épaules, il s'en fichait aussi un peu, même si, le fait de ne plus être avec son ex petit copine lui faisait quelques fois de la peine. On oublie rarement les longues relations. Alors, niveau compatibilité, il en croyait pas un piètre mot.

Mon nom complet ? Woaw, tu compte rechercher quelque chose sur moi, jolie demoiselle ? Mh. Aleksandër, Blake Ozerov. Et puisque je parle de mon nom, je t'ai menti il y a genre... Deux minutes. Je suis pas allemand, et je pense sincèrement que tu as du t'en douter. Désolé, je suis un menteur qui aime pas mentir ! Dit-il simplement, essayant de rester le plus simple possible, aucun mensonges, il aimait pas ça. Et toi ? Puis-je savoir ton nom complet, tous tes prénoms ? I attendait que la demoiselle face de même, c'était à son tour. Et il était impatient de connaître son nom de famille.
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 19:53

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Et paf ! Passé comme une lettre à la poste, le petit mensonge. Je hausse les épaules avec un petit sourire, acceptant le compliment camouflé. Un jour, peut-être, il saura que je lui ai menti... Tiens, pourquoi pas le jour où je fêterai réellement mes 22 ans ? Ouais. C'est un bon plan ça. Dans longtemps.
Je sursaute légèrement quand il me touche la main. Bah oui. C'est assez inattendu, et je n'aurai certainement pas pu le prévoir. Mais je laisse me tripoter les doigts, alors qu'il admire mes mains. Oui, les doigts de pianiste, c'est réputé. Et il n'y a pas 250 moyens de les avoir, c'est plutôt juste comme avantage. Uniquement pour les plus travailleurs.
J'en profite pour effleurer ses propres doigts. Effectivement, comme tout homme qui se respecte, il a des mains plus grandes que moi... Mais l'effet de mes longs doigts n'est dû qu'à leur finesse, plutôt petite, j'ai toujours eu du mal pour certains morceaux.

Je retiens de justesse une petite grimace de dépit lorsqu'il laisse tranquille ma main. Ne pouvant voir ni ses yeux si ses sourires, le toucher reste encore l'un de ses moyens de communication que j'ai avec lui... Mais hors de question de le lui dire. J'ai ma fierté.
Je l'écoute m'expliquer son point de vue sur les astres et Netflix, tout en lui répondant rapidement "Novembre" pour mon mois de naissance. Enfin. Un peu raccourci, dit comme ça, mais grosso-modo ça y ressemble. Je ne peux m'empêcher de lui faire un sourire éblouissant et de le taquiner.
Alors heureusement que tu ne les a pas écoutés, les astres, j'aurais été bien embêtée de devoir briser un couple !
Phrase tout à fait vraie. Parce que oui, faut pas croire. Briser les couples pour obtenir ce que je veux ne m'a jamais dérangé. Certaines ne s'étaient pas gênées avec les miens auparavant...
Alors qu'il m'avoue son mensonge et son nom complet -qui effectivement, ne me semble pas allemand pour deux sous, quoique je suis vraiment nulle pour déterminer les origines des patronymes- je hausse les épaules tout en poussant un petit soupir.
Je ne m'étais doutée de rien. Tu sais, moi et le monde réel, c'est pas encore le grand amour... Sinon moi, c'est Azalée Prudence Quincy.
Je m'affale un peu sur le dossier de ma chaise, reprenant mon verre pendant que je réfléchis à la prochaine question à ma disposition. En reposant le cocktail, une idée me vient, et je m'empresse de continuer cette très agréable conversation...
Si tu n'es pas particulièrement fétichiste des mains, de quoi l'es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Mer 31 Aoû - 20:07


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
Woah, brusque la petite. Novembre, c'était bien rapide comme réponse. Passons outre, c'était surement une façon de dire va y casse toi, arrête de me parler trop. Ainsi. Il roule alors juste les yeux, et recule légèrement, s'éloignant un peu de la jeunette, il allait bouder, tient. Oh, et puis non ! Il avait trop peu de temps de vie, pour bouder à tout va ! Heureux de savoir que j'aurais pu continuer à mentir ! Aha. Jolie, deuxième prénom. Mais ton premier est bien celui-ci que je préfère. Ajoutait-il simplement, sans trop de sentiments, après tout, elle semblait s'être ramollit tel un cake qu'on sortirait trop tôt du four, pourquoi ne ferait-il pas de même. Vexé ? Non, non. Loin de là l'idée. Oui. Peut-être.

Féti-quoi ! Oh. Tu veux vraiment savoir. Bon, ben je vais répondre. Il laissait un petit blanc, comme pour faire durer le suspens, comme s'il avait un lourd secret à cacher, il fallait s'attendre à quelque chose d'énoooorme avec lui... Les seins. Dit-il en se rapprochant de la table, normalement. C'est pas ce qu'il y a de plus "fétichiste" mais j'ai une adoration particulière sur les seins. Et toi, Mademoiselle indiscrète ? Posait-il, attendant tout simplement de savoir si elle allait avouer quelque chose, ou juste rester en position de défensive. A voir. Puisqu'on en est là. Je vais revenir sur une question un peu plus droite, et puisque tu ne peux pas tricher... Quel est ton type de garçon, Azalée ? Question piège, et ouais mec !
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Jeu 1 Sep - 19:13

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Oui, moi aussi j'ai toujours préféré mon premier prénom. En Angleterre, la consonance d'Azalée, trop exotique fait que nombre de personnes déforment mon prénom... Et qu'on m'a plus souvent appelée Prudence qu'autre chose. Enfin? Même Pru', pour faire plus court et coller au fameux flegme anglais, qui est décidément une légende bien fondée.
Du coup, Azalée, Zazouille pour mon frère et ses taquineries, m'a toujours beaucoup plus plu. Mais qui sait ? Peut-être que dans 10 ans, je regretterai l'adjectif pourtant si peu approprié à mon caractère.

Quand il m'annonce d'un ton tout à fait égal -quoi qu'un peu marqué par une sorte de suspense plus drôle qu'autre chose- sa préférence, je me félicite de ne pas avoir choisi de boire pile à ce moment-là. Autant je peut être plutôt crue mais... en privé ! Annoncer ça au beau milieu d'un restaurant bondé, comme s'il me demandait des nouvelles de mon canari, c'est assez... déroutant. Mais il est hors de question que je ne lui montre.
J'affiche un sourire presque carnassier quand j'entend le nouveau surnom dont il m’affuble. Je l'aime bien, celui-ci. Le surnom, pas Aleksandër. Lui je l'adore   .
Quand je pouvais encore les voir, j'avais un intérêt tout particulier pour les fesses... Mais je me suis rendue compte depuis qu'en fait, c'est assez surfait. Alors je m'intéresse tout particulièrement à la bouche maintenant.
Pas non plus très original, mais c'est vrai. Chez un homme dont je peux une fois toucher la bouche, je finis souvent par assez bien la connaître... Et en plus, je ne fais pas que la toucher avec les mains, c'est là tout l'avantage  
Alors qu'il me pose la fameuse question, je songe que c'est nettement plus facile de lui répondre maintenant que je ne vois plus. Pas besoin de mentir pour faire coller la description à lui tout particulièrement... ou presque pas.
Je n'ai que peu de matière à laquelle me rattraper. Mais je suis attirée par les hommes sûrs d'eux : ça se sent dans leur voix, elle ne tremble. Les voix un peu rauques sur les fins de phrase, comme chez toi, donnent un air... sexy. Pour une aveugle. Mais sinon, j'aimais bien les bruns avant. Et les beaux abdos. Mais c'est pas évident de le vérifier maintenant...
Je prie pour qu'il ne me propose pas de vérifier ce qui est vérifiable pour moi au beau milieu du restaurant. Quoique. Il en serait tout à fait capable, et moi bien foutue de faire ça avec plaisir. Foutues hormones de fille, j'vous jures.
Jouant avec une mèche de mes cheveux pour occuper mes doigts -après avoir abandonné l'épave de ma serviette- je réfléchis à une prochaine question plus... intéressante pour moi.
Du coup, je te retourne la question... en rajoutant le petit détail qui fait que tu pourrais craquer pour une femme.
J'agrémente ma demande d'un petit clin d’œil taquin, contente de pouvoir trouver des questions auxquelles il répond sans faire trop d'histoires... Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Jeu 1 Sep - 21:27


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
En effet, il avait peut-être dit un peu trop fort ce qu'il pensait au fond de lui. Mais que voulez-vous, un homme est un homme, avec un degré plus ou moins grand de la perception de l'importance des mots ! Et pour Aleksandër, ce russe de naissance, ce n'était pas des mots forts. свиноматок писает par contre...  . Bon, et puis la petite Zaza semblait pas non plus vouloir se contenir ! Les fesses, abdominaux, la bouche. C'était soft, mais vu comment était Aleksandër... Il fallait se tenir droit sur ça ! Il s'émerveillait presque de la voir tant heureuse pour des broutilles. C'était magnifique. Sûrs d'eux... Brun... Abdos. Bon, ça va. Je me sens mieux d'un coup ! répondait-il en rigolant, c'est que ça le rassurait réellement... Entre deux, le serveur vint leur poser leur plat, il le remerciait alors, avant de reprendre la conversation après un brève Bon appétit.

Et puisqu'elle lui demandait la même question, il se rendait compte qu'il n'avait pas réellement de type... Une de ses ex était une femme très belle, aux cheveux roux. Là, Azalée était brune. Il n'avait pas d'exemple de femme... Bonne question... Je pense, que mon type de femme est.. Une femme gentille, sûre d'elle également, rigolote, souriante. Je suis pas bien difficile en fait... Les formes ne me dérange pas, comme le contraire. Il en soupirait presque, avant de reprendre. Par contre, j'aime les femmes aux cheveux longs. Et bouclés plus que lisse. Mais c'est tout. Aha. Il souriait avant d'attaquer son plat. Un petit silence se créait un instant, avant qu'il ne reprenne. Et, particulièrement, toi. Finissait-il, rougissant légèrement, il n'en avait pas trop dit, et il l'avait expédier à une vitesse ...  
   
   


Dernière édition par Aleksandër B. Ozerov le Sam 3 Sep - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Jeu 1 Sep - 21:58

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Si c'est pas de la chance, ça ! Même en ne sachant rien de son physique (et oui, quoi que vous puissiez penser de moi, je n'ai pas demandé d'informations à ma colocataire... pas encore) je visais juste ! Ce qui, intérieurement, me fit penser qu'au final, je n'étais pas si aveugle que ça... Peut-être qu'une force surnaturelle, jamais observée et encore moins expliquée par les médecins, m'avait fait deviner que j'avais en face de moi un magnifique spécimen, qui aurait été particulièrement à mon goût si j'avais pu le mater en toute impunité.
Heureusement pour moi que j'avais écouté cette force surnaturelle. Même aveugle, on a envie d'être vue en compagnie d'un bel homme... Surtout pour faire enrager les autres demoiselles, pas aveugles pour un sou et qui voient ce splendide mâle leur filer sous le nez.

Le serveur arriva avec nos plats, et je pris ma fourchette pour tâter l'intégralité de mon assiette. A droite le tartare, en forme de petite montagne un peu défoncée par mes coups de fourchette. Au milieu, la salade verte, légèrement assaisonnée au jus de citron. Et tout à gauche, les légumes grillés promis comme garniture.
Tout en écoutant Aleksandër répondre à ma question, je détruits ma montagne de tarte, et l'entame goulûment. Le poisson, c'est la vie. Même quand ce n'est pas du requin... Je reste silencieuse, alors qu'il me décrit sa femme parfaite. Pour un homme, il est plutôt peu attiré par le physique... Mais il est également plus vieux que les hommes que j'ai l'habitude de fréquenter, je supposes qu'il a eu tout le temps de s'intéresser au physique.
Finalement, en y pensant, le fait de devenir aveugle m'aura fait mûrir : avec moi, il n'y a plus que la beauté intérieure qui compte !

Lorsqu'il finit par commenter en disant que je serais le petit plus qui le ferait craquer, je rougis violemment, certainement pas préparée à ce genre de choses. La sincérité, c'est bien. Mais avec Aleksandër, je découvre que c'est nettement mieux quand je suis sincère et pas mon interlocuteur...
Décidant de me renseigner davantage, et faisant surtout tout mon possible pour éviter qu'il ne s'engage sur le terrain glissant qu'il est en train de prendre (l'équation mec mignon + déclaration mignonne + hormones de fille n'a jamais été très réussie chez moi, et sauter sur mon compagnon en plein milieu du restaurant ruinerait ma robe. L'huile, ça tâche) je tente d'en savoir plus. Au cas où.
Et si je suis, à moi toute seule, le petit plus qui me différencierait des autres... Qu'est-ce que tu serai prêt à proposer ?
Loupé, Azalée. Loupé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Jeu 1 Sep - 22:10


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
Aleksandër avait parfois trop, mais vraiment trop la bouche ouverte. Il avait dit quelque chose, de trop. Ce n'était rien de plus qu'une bombe, vraiment ravageuse. Et ce n'était peut-être pas le temps, ni pour lui, ni pour elle. Il fallait qu'il se calme, rapidement. Il observait la réaction de la jolie demoiselle, qui rougissait sans pouvoir se contrôler, ça devait chauffer, il ne pouvait pas mentir, lui même était en état d’ébullition. Une cocotte minute ! Je sais pas... Quelque chose qui te ferait plaisir ? Peut-être. Non, stop ! Arrête toi là. Il rectifiait alors le tire rapidement, pour redescendre atmosphère, qu'il avait créer alors que la jeune femme ne le souhaitait surement pas. Bon, j'arrête de t'embêter. Alors, c'est bon ce que tu as ? Du.. Requin, c'est ça ? demandait-il alors en rigolant, avant de détourner le regard, ils étaient vraiment le centre de l'occupation, dans la salle.. Vieux cons, vous avez rien d'autre à écouter ?

Il reçu un appel en même temps, oops ! Il regardait, avant de s'excuser. Pardonne-moi, c'est le travail ! Je reviens vite.
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Jeu 1 Sep - 22:26

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Il est indéniablement franc, on ne peut pas lui enlever ça. Heureusement pour moi, j'avais déjà suffisamment rougi avant pour que le regain d'intérêt pour notre conversation décidément bien plus appétissante que mon plat ne se voie pas sur mes joues. Enfin. J'espère. Normalement, les quelques taches de rousseur dues à ma couleur rousse naturelle cachent le plus gros de mes malaises.
Mais bon. Aleksandër, lui, n'est pas aveugle. Bien sûr qu'il m'a vu rougir, et à écouter sa réponse, il s'en amuse même. Le salaud. Il ne paie rien pour attendre, on ne piège pas Azalée impunément...

Heureusement, il change de sujet, et pour lui montrer que je fais honneur à notre dîner, je recommence à martyriser la montagne de thon tout en savourant mon plat. J'ai beau dire ce que je veux, c'est bon. Savoureux. Bien meilleur que mes habituels plats sous cellophane.
C'est vraiment bon ! On dirait presque du vrai !
Et je rigole de ma blague nulle, mais tout de même parfaite pour détendre l'atmosphère. Et me faire un peu retrouver mes esprits.
Vous me direz, au moins je m'en souviendrai, du requin. Et la prochaine fois que j'en trouverai sur une carte, je le prendrais, juste pour rire.

Lorsque le téléphone sonne et qu'il s'éloigne pour décrocher, je finis mes dernières gorgées de mojito et demande au serveur de me servir un grand verre d'eau. Fraîche. Gelée. De quoi me rafraîchir un peu, ce qui me fait d'ailleurs le plus grand bien.
Lorsqu'Aleksandër revient vers la table, j'ai posé mon menton sur mes mains, les coudes posés nonchalamment sur la table en un juste de fière coquetterie. L'eau fraîche m'ayant fait du bien, et les quelques minutes de solitude m'ayant été précieuses, je suis prête pour un nouveau round. Avec la ferme intention de gagner celui-ci.
Tu penses être capable de me faire plaisir, donc... Et tu comptes t'y prendre comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Jeu 1 Sep - 23:22


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
Il se rendait compte de deux choses ce soir. La première, c'est qu'Azalée rigolait à toutes ses conneries, et ça lui plaisait vraiment. Il aimait sincèrement la jeune fille. La seconde, c'est que son travail était vraiment trop présent dans sa vie. Mais ça, il pouvait pas faire grand chose... Mis à part obéir aux ordres et être honnête. Il rentrait alors après cinq minutes de discussion, autant dire que ça l'avait bien embêter de la laisser toute seule. Mais d'après sa position, elle n'avait pas du avoir de problème, pis le verre d'eau surtout, aha. Désolé, boulot, boulot. Il s'assit alors rapidement, et de suite, sans crier garde. Elle lui reposait la même question pratiquement. La sadique. Il se rendit compte que bien rapidement, il ne savait plus quoi faire. Le coeur qui bat, le corps chaud, et tout ce qui va avec. Si ça c'est pas du garçon bien viril !

T'embrasser ? Ok, du tac au tac ! Il était temps de s'amuser un peu, enfin, de voir sa réaction. Si elle n'était pas contre, il n'allait pas s'en empêcher ! Il mentirait gravement s'il disait qu'il n'avait pas envie de la plaquer contre un mur, ou n'importe quoi d'ailleurs. Et de l'embrasser. Ouais. Mais pas elle ! Fallait pas trop déconner. Il souriait alors simplement bêtement, avant de rajouter doucement. Ou plus, si affinité. ET ALLER ! Continue comme ça, viril petit cochon !
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Ven 2 Sep - 15:13

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Je hausse les épaules, pas embêtée le moins du monde par l'excuse de son travail. C'est sûr qu'avec mon boulot -pourri, il faut bien l'avouer, mais en même temps les jobs à temps partiel pour les aveugles ça court pas les rues- de télévendeuse, je n'ai aucune conscience professionnelle, et encore moins d'appels de la part de mon supérieur le soir... Parce qu'en plus, je ne connais même pas mon supérieur, si elle est pas belle la vie...
Il se rassied alors que je finis tout juste mon assiette. Enfin, sauf la salade. Le régime lapin, très peu pour moi, je n'ai jamais trop aimé la verdure. La verdure crue, comme la salade ou les carottes râpées. On est omnivores, autant en profiter pour manger de la viande. Et du poisson. Et du nutella.

Lorsqu'il me répond, plutôt franchement, c'est le moins qu'on puisse dire, je lui adresse un petit sourire, presque timide. Ça a au moins le mérite d'être clair, comme réponse. Et ça me plaît. Sa réponse le montre vulnérable, presque... mignon. Genre vraiment mignon.
Et qu'est-ce qui t'en empêche, chéri ?
J'éclate de rire, comme pour désamorcer la bombe que je viens de lancer. Oui, ce serait mentir que de dire que ça me déplairait qu'Aleksandër me roule une pelle m'embrasse. En règle générale, tout ce qui a attrait à lui+moi en ce moment me paraît souhaitable. Mais plutôt mourir que lui avouer pareille chose. Je suis une jeune femme libre, après tout. Il est hors de question que qui que ce soit, et encore moins lui, sache que ma précieuse indépendance est en train de partir en fumée à cause de lui...

Je garde un petit sourire timide, ne pouvant clairement rien faire, et lui laissant toute latitude pour me faire patienter comme une débile ou au contraire vraiment mettre à l'oeuvre sa proposition. Tout le désavantage d'être aveugle tient dans cette situation, ou je me sens bien incapable de faire le premier pas. Ce qui est risible quand on connaît un peu mon adolescence chaotique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Ven 2 Sep - 22:40


   
If we burn, you burn with us

   
I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Ft. Azalée

   
C'est que la demoiselle n'y allait pas de mains morte ! Il posait alors ses couverts, croisant ainsi ses doigts, formant un point. Il posait son menton délicatement dessus, réfléchissant encore une demi-seconde. Elle voulait de la surprise ? Si elle voulait. Donc.. Si je comprend bien, tu voudrais, que toi et moi, maintenant, dans ce restaurant... Il se reculait alors, en rigolant avant de souffler le visage un peu plus proche de la jeunette. Nous faisions l'amour ? Il se reculait alors, avant de vite rectifier. Jeune innocente, ce genre de choses là sont bien trop tôt. Mais je retiens, tes vœux. Il le savait, que ça allait virer au bout d'un moment, mais il ne le fallait pas. Il se savait même pas si elle jouait de ses sentiments, qu'il avait peu avant, avouer entre autre ! Il avait fini son plat, ainsi que la jolie demoiselle. Le serveur vint enlever les plats, proposant la carte des desserts, ce qu'il ne refusait pas ! Alors celui-ci vint rapidement avec deux cartes, avec une carte bien évidemment pour la jeune femme.

Il passait son doigts sur tous les desserts, avant d'annoncer au serveur. Dôme de chocolat et poire coulis caramel s'il vous plait. Il était gourmand ? Bien sûr, et gourmand sous tous les angles. Il attendait que la jeune femme commande, avant de lui souffler lorsque l'homme partit. J'espère que tu as bien mangé, personnellement.. Je crois que je croquerai bien autre chose, mais je ne sais jamais si les fruits sont bien mûrs. Il se relevait alors, reposant sa main doucement sur la sienne, touchant chaleureusement le bout des doigts de celle-ci, voyant si le fruit, était bien mûr, ou pas.
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   Ven 2 Sep - 23:35

Azalée Prudence Quincy & Aleksandër Blake Ozerov
hope is worth

Je sais bien que mes yeux sont voilés et que leur couleur bleue est altérée, de sorte qu'on ne voit plus grand-chose, si ce n'est une sorte de nuage qui annonce une bien mauvaise pluie...
N'empêche que je suis certaine que, même inutiles, ils peuvent montrer à quel point j'aimerais fusiller du regard l'homme qui me fait face. Cet espèce de... de salaud, il faut bien dire ce qui est ! Je ne peux cependant m'empêcher de lui faire une remarque, sur un ton qui malgré moi paraît un peu acerbe.
Reste à voir qui de nous deux va le plus vite en besogne... Je réclamais juste un baiser, moi.
Ce qui est vrai, en plus. Aleksandër peut me prendre pour qui il veut, se renseigner sur mon passé pas toujours très innocent -puisqu'il pense que je le suis- je n'ai pas envie de ça avec lui. Depuis que je suis aveugle, il deviendrait ma première relation... ayant avancé du stade de l'embryon.
Alors oui. Peut-être que la flamboyante adolescente que j'ai été a décidé de partir en vacances. Mais actuellement, je recherche un peu de stabilité. Une sorte d'épaule sur laquelle m'appuyer. Ce que le jeune homme ne semble pas avoir compris. Ou alors, ne semble pas prêt à m'offrir.

Je survole la carte, gentiment apportée directement en braille par le serveur, sans réelle conviction. Pas friande de sucré, je me suis régalée avec mon plat, et aucun dessert ne me donne particulièrement envie. Le laissant commander encore un dessert qui paraît gargantuesque juste au vu de son nom à rallonge, je fait un sourire éblouissant au -décidément charmant- serveur.
Juste un déca, merci. Sans sucre. Avec un nuage de lait.
Oui. Envie d'être chiante, ce soir. La faute à qui, on se le demande bien... Ah, ça, ne jamais vexée l'Azalée sauvage ! Pire que les Pokémons, je fuis plus vite que mon ombre lorsque je n'obtiens pas ce que je veux. Un peu capricieuse aussi, certainement... et mal habituée, depuis trois ans, à toujours obtenir ce que je veux à cause de mon statut d'handicapée.
Lorsqu'il caresse tendrement ma main, je décide de lui rendre la monnaie de sa pièce. Et bah oui. Un peu d'équité, dans ce bas-monde; il n'y a pas que les femmes qui doivent subir les humeurs des hommes. J'entreprend alors de caresser ses doigts, puis le dos de sa main, avant de remonter tout doucement avec deux doigts le long de son bras, comme un petit bonhomme escaladant une montagne... avant de retirer brusquement ma main et de la plaquer devant ma bouche, comme si je venais de faire une énoooooorme connerie.
Oh pardon ! C'est bien trop tôt pour ses choses-là...
Et PAN ! Dans les dents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: We'll be counting stars | ft Aleksandër   

Revenir en haut Aller en bas
 

We'll be counting stars | ft Aleksandër

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» we'll be counting stars - apr09th 15h45
» counting stars. || feat. N U A G E D E P L U M E
» ☆ We'll be counting stars ☆ » Gabriel Devlin •
» Counting Stars ~ Loreleigh
» Lysithéa Calliope Porter - We'll be counting stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: La vallée de Sallanches est un théâtre :: Centre ville :: Restaurant-