AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le monde est petit ft. Aleksandër B. Ozerov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Cavalier Débutant
galop : 7
arrivée le : 18/06/2016
lettres envoyées : 59
expérience : 101
miroir : kristen stewart
pseudo : amy
jumeau(x) : douglas w. hamilton

MessageSujet: Le monde est petit ft. Aleksandër B. Ozerov    Jeu 14 Juil - 18:00

Le monde est petit


   
Ft. Aleksandër B. Ozerov

   

    ___
   
4h du matin, insomnie vient me rendre visite. Impossible de fermer l'œil. Entre les émissions pourries qu'on trouve à la télé à cette heure là et les livres empilés sur ma table de nuit je m'occupe comme je peux. A 5h je me décide à prendre une bonne douche, je prends mon temps. Je refais le monde debout l'eau coulant sur mes cheveux. Hier j'étais sortie en concours avec Sirius. Ca c'était bien passé: ex æquo avec un autre cavalier. Je détestais ça, être ex æquo, partager la première place. Je ne me rappelle bien de son prénom Aleksandër. Il montait très bien je ne pouvais pas le nier. Avec lui on s'était battu jusqu'au bout. On a terminer au barrage tous les deux facilement, ayant précédemment enchaîné deux parcours sans fautes. En repensant à tout ça je pris ma serviette et me sécha rapidement avant d'enfiler mes habits. Je m'attarde un peu sur mon miroir, je brosse rapidement mes cheveux mouillés. Je me maquille à peine, ce n'est pas vraiment mon genre d'en faire des tonnes. Après un déjeuner rapide, j'enfile mes boots et je prends ma voiture, direction le haras. Je voulais un peu monter même si hier on était sorti en concours. Une petite séance de travail sans trop forcer. De toute façon Sirius devient insupportable quand il reste trop au box à ne rien faire.
Me voilà dans les écuries je connais maintenant l'emplacement de son boxe. Je passe par mon casier où je récupère mon sac de pansage, son licol et sa longe. Je suis seule pour l'instant dans l'écurie, le bruit de mes pas appelant l'étalon je vois sortir sa tête de son boxe. "Salut mon grand! J'espère que t'es pas trop fatigué parce qu'on va encore travailler aujourd'hui!". Dans un premier temps je pose mon sac de pansage contre le mur et sors mon cure pied: mon père m'avait toujours dit qu'il fallait curer les pieds de son cheval dans son boxe pour ne pas salir encore plus les écuries avec ce que l'on allait lui enlever sous les pieds. Maigres mon aversion pour mon père j'avais gardé cette vieille habitude que je n'arrivais pas à effacer. J'entre doucement passant ma main sur son encolure. Il n'a jamais été brusqué avec moi dans le boxe, il peut parfois paraître méchant et agressif mais une fois dans son box avec lui, c'est un ange. J'ouvre ensuite doucement la porte après lui avoir passé le licol et attachés sa longe. Une fois sortie de son boxe je l'attache à son anneau. "T'es pas bien sale!". Je passe l'étrille rapidement puis le bouchon. "Tu ne bouges pas mon grand je reviens tout de suite!" Sur ces mots je me dirige vers mon casier où je récupère les affaires de Sirius: tout était neuf j'avais voulu lui offrir ça en arrivant. Je pose sa selle sur le bord de son boxe et son filet sur le crochet du mur. Je lui mets son tapis sur le dos ainsi que son amortisseur. Je lui mets ensuite sa selle sans le sangler, pour ensuite lui passer son filet et sa martingale. Il ne bronche pas il est tout calme, pour une fois.
Mais ce silence ne dira pas longtemps. J'entendis alors les pas de quelqu'un. Je ne lève pas la tête pour voir qui c'est. Ça doit surement être un palefrenier ou un cavalier venant préparer son cheval. Je finis de seller Sirius et je lui mets ses protections. Une caresse sur l'encolure, j'enfile ensuite mes shaps et ma bombe. Ce n'est qu'au moment de prendre les rennes et de partir vers la carrière, que j'aperçois cette fameuse personne que j'avais entendue tout à l'heure. Lui aussi prépare son cheval visiblement. Un homme de mon âge sûrement, il me dit quelque chose. J'ai son nom sur le bout de la langue. Je le connais j'en suis sûr. Je réfléchis un instant, ce n'est pas mon genre d'aborder les gens juste parce que je pense vaguement les connaître pour l'instant il ne m'a pas regardé, c'est alors que son nom me revient: Aleksandër. Le monde est petit! Sirius l'encolure relevée, les oreilles dirigées vers lui attends patiemment à côté de moi, je tiens à peine ses rennes. Je me dirige alors vers mon adversaire d'hier, tirant légèrement sur les rennes pour que Sirius me suivent. "Aleksandër c'est ça? On a finit ex æquo hier tu te rappelles? J'arrive pas à croire qu'on se retrouve ici!" J'avais pris un ton amical. Ça me faisait presque sourire.

   
© lou' sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : Sept.
arrivée le : 15/06/2015
lettres envoyées : 226
expérience : 329
miroir : Diego Barrueco
pseudo : nezusix
jumeau(x) : .

MessageSujet: Re: Le monde est petit ft. Aleksandër B. Ozerov    Mar 30 Aoû - 16:26


   
Bienvenue, dans la compétition.
   
épique, entre deux couillons !

   
Aleksandër était revenu de ses vacances, il avait passé un bon moment avec d'anciens amis, il était partit se faire bronzer sur les plages de Copa Cabana, il avait fait beaucoup la fête, il avait tout simplement vécu une autre vie ! Une belle vie, certes.

Il avait fait garder son pie par une gentille élève, qu'il ne connaissait que très peu. Mais vu comment l'étalon était détendu, c'est certain que la jeunette l'avait bien promené ! Entre hier et aujourd'hui, elle avait du lui donner beaucoup de carottes, il faut dire qu'il avait bien bosser en compétition ! Il caressait alors chaleureusement la tête de son pie, qui était relativement content de voir Aleks, beaucoup moins Hunter, son bouvier bernois. Aha. Il laissait désormais son chien gambader, puisque ce n'était pas l'amour fou entre les deux animaux. Il ouvrait alors légèrement la porte, sortant à demi son cheval qui détestait être attaché, il était bien dressé quand même, pour ne pas partir comme un voleur. Il prit une brosse dans son sac, pour donner un bon coup, il était juste poussiéreux le pie ! Il lui fit rapidement les pieds, pour commencer à l'harnacher. Il lui posait le tapis sur le dos, ainsi que la selle qu'il sanglait sans trop étouffer l'étalon. Il mit des bandes de travail et s'empressa de mettre le filet à l'étalon. Il était tout en bleu, pour une séance de dressage ! Et oui, de dressage. Il accrochait alors la crinière de l'étalon en tresse, laissant le toupet se balader sur son chanfrein. Il faut dire, qu'il devait bientôt lui couper tellement c'était long... Avant même de penser à quoi que ce soit, une jeune femme se présentait devant le brun.

Elle le connaissait ? Lui aussi d'ailleurs ! C'était la jeunette qui avait fait le même temps que lui le jour d'avant ! Il fut surprit de la voir ici. Il prit les rênes de Silver pour le faire avancer.

Alexie ! Tu est en pension ici alors, la bonne surprise !

Il souriait à la jeune femme, il y avait surement un peu de compétition entre eux, mais pas au point de se bagarrer. Il fermait la porte du box, caressant les naseaux de son pie avant de demander simplement.

Tu vas le travailler ? Je vais en carrière pour faire un peu de dressage, si ça te dis.

   
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le monde est petit ft. Aleksandër B. Ozerov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le petit monde d'Angélique
» Le monde est petit
» Le monde est petit... Indrani. [Closed]
» "Le monde est petit, très cher !" [PV Hakuryuu]
» Le monde est petit, tout est lié... [Relations d'Aris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: Le domaine équestre du Haras de Hurlevent :: infrastructures :: carrière-