AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ♠. Through the forest |PV: Tom S. Bradford|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Cavalier Débutant
galop : Galop 5
arrivée le : 06/06/2016
lettres envoyées : 60
expérience : 105
miroir : Katie McGrath
pseudo : Baco
jumeau(x) : -aucun-

MessageSujet: ♠. Through the forest |PV: Tom S. Bradford|   Dim 10 Juil - 15:20




« Call of the forest »


L’odeur familière, musquée, du cheval acheva de réveiller Laetizia lorsqu’elle arriva au Haras. Elle s’était levée très tôt ce matin-là, avant-même que le jour ne paraisse à l’horizon, pour profiter de la douceur des matinées d’été à Sallanches. Elle défit le loquet métallique qui cliqueta sous l’action de ses doigts, puis elle ouvrit dans un grincement la lourde porte en bois du box d’Éloquence des Néréides. Elle aimait sentir l’odeur suave et un peu âcre de la paille mêlée à l’odeur de sa jument. Attrapant une longe, elle l’accrocha au licol d’Éloquence avant de la faire sortir du box.

« Buongiorno ma douce, tu as bien dormi ? On va faire une balade rien que toutes les deux ce matin, spero che ti piacerà lo. »

La jument s’ébroua en un léger hennissement rauque puis elle fit claquer ses sabots sur le sol pavé comme si elle approuvait l’idée. Laetizia noua la longe à un anneau et sorti l’étrille. Elle brossa la jument noire en cercles de plus en plus grand pour la nettoyer et la masser en aidant à faire circuler le sang avant la balade. Lorsqu’elle eut fini, elle bouchonna sa tête, ses jambes et finit son pansage en lui démêlant la crinière. Éloquence avait le poil soyeux, les premiers rayons de l’aube réchauffaient sa robe de reflets hypnotisants.

Laetizia alla chercher le harnachement de sa jument dans la sellerie. Sur le chemin, elle salua un autre cavalier matinal. Puis elle revint seller Éloquence qui essayait déjà de défaire le nœud de son licol. Lorsqu’elle vit les rênes, elle dressa les oreilles, intriguée… Et joueuse. Elle s’amusa à bouger la tête pour empêcher Laetizia de lui mettre le mors. Chaque fois que sa cavalière approchait les mains, la jument noire esquivait les liens de cuir en secouant l’encolure. Elle caracolait sur place. Laetizia attendit quelques instants qu’elle se calme et lui mit enfin sa bride.

« Si tu commences comme ça cara mia, on va bien s’amuser tout à l’heure » S’amusa la jeune femme.

Laetizia posa le tapis de selle sur son dos, l’ajusta, puis y superposa sa selle d’endurance. La sangla et régla les étrivières. Enfin, elle alla ranger le licol et la longe, ferma le box, et récupéra son petit sac  à dos qu’elle mit sur ses épaules. Claquant sa langue, elle encouragea sa jument à la suivre alors qu’elles se dirigeaient vers la sortie du Haras. Éloquence semblait tout aussi impatiente que Laetizia de sortir, elle trottait légèrement, d’un pas aérien, tirant un peu sur les rênes que Laetizia tenait fermement, pour éviter que sa jument ne prenne trop de libertés. Sitôt la porte du Haras franchie, Laetizia resserra la sangle d’Éloquence et l’enfourcha. Elle se pencha en avant pour lui flatter l’encolure, la jument y répondit en secouant son encolure de bas en haut plusieurs fois. Elle tirait sur les rênes, impatiente d’entrer dans la forêt de Sallanches.

Le chemin de terre était tortueux, des racines sortaient par endroits du sol, rivalisant de dangerosité avec les cailloux qui roulaient sous les sabots. Laetizia menait sa jument au pas sur cette portion, méfiante, elle ne voulait pas lui risquer une entorse. De plus, elle savait que plus en amont le chemin se dégageait pour devenir plus large et moins accidenté, là elles pourraient galoper tout leur saoul. Pour le moment, Laetizia pouvait faire confiance à sa jument. Elle la tenait fermement entre ses jambes et laissait le mors assez détendu dans sa bouche pour lui laisser l’aise de s’adapter au terrain.

La jeune femme profitait du paysage, les rayons naissants du soleil réchauffaient la nature autour d’elle. Le hululement des oiseaux de nuit laissait la place au pépiement des oiseaux diurnes. Les couleurs des feuillages se réveillaient en un camaïeu de vert. La rosée gouttait depuis les feuilles, sèchant à mesure que la température grimpait. Une légère brise faisait danser les premières ombres sur le sol. Éloquence arquait l’encolure ou tendait la tête pour jouer avec les ombres, Laetizia la laissait faire, consciente que sa jeune monture avait une âme d’enfant.

Enfin, le chemin devint plus praticable. Bordé d’herbes hautes, il s’en allait tout droit vers le cœur de la forêt. Éloquence tira sur le mors en dansant sur place, excitée de voir cette étendue devant elle. La jument noire semblait supplier pour un galop. Laetizia lui gratta le garrot et demanda le galop, la libérant de son trop plein d’énergie. Éloquence partit aussitôt, heureuse de pouvoir courir librement. Cela faisait longtemps qu’elle ne s’était pas défoulée et elle semblait bien déterminée à en profiter. Laetizia tenait fermement les rênes, méfiante. Elle ne connaissait que trop bien la tendance de sa monture à prendre le mors aux dents et partir s’amuser sans que son cavalier ne puisse rien contrôler. Mais ce galop était si grisant, le vent fouettait le visage de la jeune femme et emmêlait ses épais cheveux noirs. Elle se sentait bien, libre, rayonnante, insouciante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Débutant
galop : sept
arrivée le : 01/06/2016
lettres envoyées : 51
expérience : 82
miroir : James Bay
pseudo : eldo
jumeau(x) : Mike Blake

MessageSujet: Re: ♠. Through the forest |PV: Tom S. Bradford|   Jeu 21 Juil - 0:09

Through the forest
Laetizia & Tom

Je m'étais levé tôt ce matin, car j'avais prévu partir en randonnée et explorer les sentiers de ballades du haras. Le soleil n'avait même encore pointé le bout de son nez lorsque mon réveil a sonné, me sortant brusquement du pays des rêves. Encore un peu endormi, je m'étais préparé un chocolat chaud et avait attrapé une pomme que je grignotais tout en m'habillant pour me rendre au haras. En arrivant sur les lieux, le soleil pointait déjà le bout de son nez et le seul bruit qu'il était possible d'entendre était celui de mes pas sur le gravier et celui des chevaux remuant dans les paddocks. J'avais laissé ma petite chienne Spring à l'appartement, jugeant qu'une si longue balade en début de journée ne lui ferait peut-être pas plaisir. Elle n'avait d'ailleurs même pas pris le temps de me saluer, préférant dormir confortablement sur son coussin.

Arrivé à l'écurie, je passais d'abord prendre tout mon matériel, puis amenais mon chariot jusqu'au box de Zahia. En chemin, je croisais une cavalière tout aussi matinale que moi. Cette dernière me salua et je lui répondis d'un geste de la main et d'un sourire. Je ne devais pas être le seul à apprécier le calme des matins d'été. En arrivant devant la stalle de ma jument, je la saluais. Elle passa alors sa tête par-dessus la porte, réclamant quelques caresses et des friandises - je lui réservais ces dernières lorsque nous serions de retour ici. « Hello, lady. How was your night ? Hope you're ready to take a walk in the forest. » Elle redemandait encore et toujours des caresses. Le licol et la longe en main, je la fis reculer avant d'ouvrir la porte et de lui passer son licol sur sa tête. Par la suite, je la fis sortir et l'attachais à un anneau. Je m'armais alors de l'étrille et entreprenais de rendre sa robe soyeuse. Elle n'était pas très sale, ayant passé la nuit au box et non aux paddocks, où elle aurait pu s'en donner à coeur joie pour se salir. Une fois étrillée, brossée, bouchonnée et ses sabots curés, je l'harnachais. Du coin de l'oeil, je vis que la cavalière que j'avais croisée quittait l'écurie avec son cheval.

Quelques minutes plus tard, ce fut également à mon tour de sortir de l'écurie avec ma Zahia toute prête pour partir en randonnée. À pied, je me rendais jusqu'au départ des sentiers, puis vérifiais que ma selle était bien sanglée et qu'aucune courroie risquait de gêner ma jument pendant ces mouvements. Je vérifiais que j'avais bien placé une bouteille d'eau, quelques collations et du matériel d'infirmerie en cas d'urgence, ainsi que mon téléphone dans les poches de mon tapis d'endurance. Après tout, je ne savais pas encore combien de temps allait durer ma balade et puis un accident était si vite arrivé. Une fois assuré que je ne manquais de rien, j'enfourchais ma belle jument et la mis au pas. Au début, le sentier était plutôt tortueux, empêchant d'accélérer, mais après quelques minutes, je débouchais sur un sentier totalement plat, propice au galop. Comme Zahia ne refusait jamais une occasion de se défouler un peu, je lui fis prendre un galop confortable, qu'elle pouvait garder sur une assez bonne distance.

Après un certain temps, je la fis passer au trot. Je ne m'étais encore jamais vraiment aventuré dans les sentiers du haras et j'avais remarqué quelques petits sentiers bifurquant vers d'autres endroits de la forêt pendant cette séance de galop. Un peu plus loin, il y avait un cavalier, ou plutôt une cavalière. Ce devait être celle que j'avais croisé en arrivant. Je décidais de la rattraper. Peut-être était-elle plus informée que moi au sujet des sentiers de balades... Une fois à quelques mètres de la cavalière et son cheval, je ralentissais Zahia et la mis au pas, puis interpellais la cavalière. Je restais à une distance respectable derrière elle, ne connaissant pas les réactions de son cheval. Elle devait m'avoir entendu arriver, non ? « Excusez-moi... Bonjour, nous nous sommes croisés dans l'écurie. »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Débutant
galop : Galop 5
arrivée le : 06/06/2016
lettres envoyées : 60
expérience : 105
miroir : Katie McGrath
pseudo : Baco
jumeau(x) : -aucun-

MessageSujet: Re: ♠. Through the forest |PV: Tom S. Bradford|   Jeu 28 Juil - 18:46




« Nice to meet you »


Il sembla à Laetizia que le son des sabots d’un cheval faisait l’écho de ceux de sa jument. Intriguée, elle demanda à Eloquence de ralentir l’allure jusqu’au pas. Le martèlement familier d’un cheval au galop se rapprochait. Elle se retourna et distingua au loin un cavalier aux cheveux longs sur un cheval  gris. Le couple passa au trot puis ralentit à mesure qu’ils se rapprochaient de Laetizia. La jeune femme raccourcit les rênes, connaissant les manières parfois brusques d’Eloquence. Sa jument noire tirait un peu sur le mors, tirant vers le haut et louchant sur le côté, curieuse de découvrir ces nouveaux arrivants. Laetizia avait la sensation de tenir un véritable ressort entre ses jambes. Eloquence n’attendait qu’un moment d’inattention pour caracoler à sa guise et aller embêter les nouveaux arrivants à sa façon. Ces derniers étaient désormais tout près d’elles, mais à une distance de sécurité ce que Laetizia apprécia. La voix d’un jeune homme retentit dans son dos.

« Excusez-moi… Bonjour, nous nous sommes croisés dans l’écurie »

Laetizia se retourna et lui offrit son plus beau sourire. Si sa jument semblait d’humeur taquine, ce n’était pas le cas de la jeune cavalière.

« Ciao ! Oui je me souviens, nous nous sommes croisés près de la sellerie, n’est-ce pas ? »


Son étrange accent ressortit bien plus qu’elle ne l’aurait souhaité. Elle continua cependant, tâchant d’améliorer son français. Elle se souvenait de la silhouette de ce cavalier, la faible luminosité de l’heure matinale à laquelle ils s’étaient croisés ne lui avait pas permis de distinguer ses traits plus clairement. A elle maintenant d'engager les présentations.

« Je m’appelle Laetzia et voici Eloquence» dit-elle tout en flattant l’encolure de sa monture. ]« J’avais prévu d’aller me promener toute la journée dans la forêt… J’ai même repéré un coin de pique-nique agréable… Peut-être souhaitez-vous vous joindre à nous ? »

Pendant qu’elle parlait, elle dévisagea ce nouveau venu, il avait de longs cheveux bruns et un air un peu rêveur… Son visage était plutôt émacié, mettant ses pommettes en valeur. Son regard s’attarda sur ses mains, ses doigts étaient fins et longs mais solides, bien faits… Etait-il musicien ? Plusieurs questions à son sujet naquirent dans l’esprit de la brune. Elle était décidément aussi curieuse que sa jument ! Elle reprit la parole pour inviter le cavalier à la discussion.

« Oh, vous pouvez vous mettre à côté de moi ! Eloquence a quelques défauts mais elle ne tape pas et ne mord que les enfants ! Elle est simplement très très curieuse… Mais je la tiens bien ne vous inquiétez pas !»

Elle rit, un peu gênée par sa mauvaise blague sur les enfants… Eloquence avait une fois mordu la main d’un gamin d’une dizaine d’années qui triturait ses naseaux. Il l’avait bien cherché quelque part… Mais à sa connaissance, c’était la seule personne à qui elle ait un jour fait du mal. De plus, plus la jument mûrissait, plus elle s’assagissait. Comme les bons vins, elle s’améliorait avec l’âge. Cette petite pile électrique demandait beaucoup d’attention et d’écoute de la part de son cavalier. Laetizia la connaissait comme sa poche, elle passait presque plus de temps avec elle qu’avec les autres humains. D’ailleurs, elle sentait qu’Eloquence se détendait à mesure qu’elle s’habituait à la présence de la jument grise. Seule sa tête glissait momentanément sur le côté, lançant derrière elle un regard curieux de ses deux grands yeux bruns tout étonnés et grand ouverts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Débutant
galop : sept
arrivée le : 01/06/2016
lettres envoyées : 51
expérience : 82
miroir : James Bay
pseudo : eldo
jumeau(x) : Mike Blake

MessageSujet: Re: ♠. Through the forest |PV: Tom S. Bradford|   Ven 12 Aoû - 15:53

Through the forest
Laetizia & Tom

Lorsque la jeune femme se tourna vers moi, je pus la détailler un peu plus. Elle possédait une longue et épaisse chevelure sombre, des yeux d'un bleu-gris pâle, elle semblait plutôt sympathique avec ce sourire qui éclaira son visage lorsqu'elle me l'adressa. Sa jument noire devait avoir du sang de pur-sang arabe en elle, si elle n'était pas pure race, car elle avait les même traits que ma Zahia. Je voyais que la jument noire essayait de voir derrière elle, sans doute curieuse de la venue de nouvelles personnes. « Ciao ! Oui je me souviens, nous nous sommes croisés près de la sellerie, n’est-ce pas ? » C'est justement l'endroit où nous nous sommes croisés alors que je trainais tout mon matériel jusqu'à la stalle de Zah'. Je lui adresse un sourire en retour et remarque son accent. Tout comme moi, il semble que la cavalière vienne d'un autre pays. Il semblerait même que les cavaliers et membres du personnels soient nombreux à venir de l'extérieur de la France. « Oui, c'est exact. » dis-je pour répondre à sa question. Et, de toute façon, qui aurait pu être la cavalière que j'ai croisé ce matin, hormis cette dernière? Je crois que rares sont les cavaliers venant monter à cette heure du matin. Et pourtant, il devrait y en avoir plus qui le fasse, c'est tellement agréable.

La jeune femme se présente et me présente également sa monture. Laetizia et Eloquence. Je grave ces deux noms dans mon esprit. Oublier le nom de son interlocuteur a toujours quelque chose de gênant. Laetizia m'annonce ensuite qu'elle comptait se promener toute la journée et qu'elle avait même repérer un coin pour pique-niquer. Elle me propose même de l'accompagner: « Je m’appelle Laetzia et voici Eloquence» dit-elle tout en flattant l’encolure de sa monture. ]« J’avais prévu d’aller me promener toute la journée dans la forêt… J’ai même repéré un coin de pique-nique agréable… Peut-être souhaitez-vous vous joindre à nous ? » C'est une belle offre, surtout que je cherchais justement de nouveaux sentiers de ballade pour les entrainements de Zahia. Et puis, je n'avais pas de cours prévu dans la journée, alors faire une ballade d'une journée semblait être l'occasion parfaite d'explorer les différents sentiers offerts par le Haras. Je réfléchis un instant, puis me résonne; je ne vais tout de même pas refuser son offre juste parce que je suis quelqu'un un peu trop introverti, non? Et ce n'est pas comme si j'avais une bonne raison de décliner; j'avais moi-même apporter de quoi manger, étant donner que je ne savais pas combien de temps allait durer ma ballade, et je n'avais pas vraiment d'autre chose à faire aujourd'hui. « Oui, pourquoi pas, si ça ne vous dérange pas. Justement, je vous avais rejoint pour savoir si vous connaissiez un peu mieux les sentiers que moi. » J'étais toujours derrière la cavalière et son cheval, à une distance respectueuse. Zahia semble vouloir se rapprocher d'Eloquence afin de faire sa connaissance, mais je l'en empêche et tirant légèrement sur les rênes. Elle attendra que j'aie l'accord de Laetizia.

« Oh, vous pouvez vous mettre à côté de moi ! Eloquence a quelques défauts mais elle ne tape pas et ne mord que les enfants ! Elle est simplement très très curieuse… Mais je la tiens bien ne vous inquiétez pas !» Voilà ce qui allait faire plaisir à Zah'. D'un claquement de langue, je la fais prendre un pas un peu plus rapide afin de me placer à côté de Laetizia. Je ne peux m'empêcher de sourire lorsque la brune se met à rire suite à sa description du comportement de sa jument. Chaque cheval a son défaut. La mienne est très gentille, mais ses hormones ont tendances à prendre le dessus lorsqu'elle est dans ses chaleurs. « La mienne est assez gentille avec les autres, elle aussi. Je ne crois pas qu'on aura de problèmes avec ces deux-là. » Je me rends alors compte que j'ai complètement oublié de me présenter et de présente ma jument. Ça m'était complètement sortit de l'esprit. Je me sens rougir un peu, gêné par mon oubli, et me reprend aussitôt. « Excusez-moi, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Tom et voici Zahia. » Ma jument cesse d'observer Eloquence et tourne sa tête vers moi à l'entente de son nom. Je lui caresse un peu l'encolure et elle reporte son intérêt sur la jument noire.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♠. Through the forest |PV: Tom S. Bradford|   

Revenir en haut Aller en bas
 

♠. Through the forest |PV: Tom S. Bradford|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Partenariat] Forgotten Forest [manque 1 avis]
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...
» Run Forest Run
» Gillian Forest-Whitaker
» Lost in the forest - Jasper & Murphy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: Le domaine équestre du Haras de Hurlevent :: sentiers de promenade :: forêt-