AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Pirate et Ludwig au travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Cavalier Débutant
galop : six.
arrivée le : 07/09/2015
lettres envoyées : 76
expérience : 135
miroir : thomas sangster.
pseudo : plumyts.
jumeau(x) : teddy donovan.

MessageSujet: Pirate et Ludwig au travail   Jeu 26 Mai - 11:04

26.05.2016 - Travail à pied (equifeel)

Une fois arrivé au manège, Ludwig s'était empressé de fermer la barrière avant de retirer la longe, laissant à Pirate le loisir de faire le tour du manège. Il se mit au milieu, observant l'hongre qui d'un pas traînant, suivait gentiment la piste sans bouger. Bon, ce n'était pas gagné. Il agita le stick en l'air, faisant à peine se redresser l'oreille de son cheval. Alors, doucement, il se rapprocha de lui, et toujours le stick en main, Ludwig commença à trottiner. « Allez mon pépère, trotte ! » Le Frison se mit à trotter, tranquillement, suivant toujours la piste sans s'en décoller une seule fois. Faisant la moue, Ludwig décida de le rappeler à lui et lui remit la longe, l'emmenant au centre du manège tout en lui flattant l'encolure. Puis c'est avec douceur qu'il se mit à le caresser partout, tentant à ce que Pirate reste parfaitement immobile. Il tenta de se dérober deux trois fois, aussi Ludwig le mit sur un cercle autour de lui à chaque fois que l'hongre bougeait, avant de le faire s'arrêter de nouveau et de reprendre ses caresses, insistant sur tout son corps. Lorsque Pirate se mit à être parfaitement immobile, il entreprit de lui gratter le garrot, un doux sourire sur les lèvres en voyant le noir se détendre et faire pendre sa lèvre inférieure. Quel numéro, celui-là. Puis, reculant d'un pas doucement et sans cesser de le rassurer à la voix, Ludwig fit passer le stick sur tout son corps, s'amusant à le secouer autour de Pirate qui ne bougeait pas d'un poil, orientant simplement ses oreilles dans la direction que prenait Ludwig.

Quelque peu contrarié, le blondinet retira de nouveau la longe et recula de quelques pas. « Allez Pirate, en avant. » Sans le lâcher du regard, il claqua sa langue contre son palais avant d'agiter le stick, regardant son Frison se mettre en marche avant de venir.. Lui faire un câlin. De nouveau, il fit la moue mais ne pu s'empêcher de caresser l'hongre, lui frottant délicatement le chanfrein. « Bon ben c'est pas gagné, hein.. » Il sourit faiblement, puis lui embrassa les naseaux et remit la longe, sortant doucement du manège après avoir éteint les lumières. Refermant la porte derrière Pirate, Ludwig décida de l'emmener brouter autour du Haras avant de le ramener à l'écurie pour le panser. Il l'avait bien mérité, c'était certain. Et puis, il y arriverait.

_________________

i'm reaching out to you, can you hear my call ∆
il s'est demandé alors si il m'aimait et moi, je ne pouvais rien savoir sur ce point. après un autre moment de silence, il a murmuré que j'étais bizarre, qu'il m'aimait sans doute à cause de cela. comme je me taisais, n'ayant rien à ajouter, il me prit le bras en souriant et déclara qu'il voulait se marier avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pirate et Ludwig au travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )
» Les chansons de pirate !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: Le domaine équestre du Haras de Hurlevent :: infrastructures :: manège-