AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 A little walk in the afternoon [ft. Azalée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : 7
arrivée le : 24/03/2015
lettres envoyées : 157
expérience : 247
miroir : Chris Evans
pseudo : eldo'
jumeau(x) : Tom S. Bradford

MessageSujet: A little walk in the afternoon [ft. Azalée]   Sam 21 Mai - 4:08

A little walk in the afternoon [ Azalée & Mike ]

C'était un beau dimanche après-midi à Sallanches. Les ciel bleu était parsemé de quelques nuages blancs et vaporeux, la vent soufflait à peine et la température, bien que plutôt fraîche, était parfaitement soutenable. N'ayant pas de consultation ce jour-là, Mike avait pris son après-midi pour se promener dans le centre-ville. Il aimait ça, prendre une marche sans grand but, que ce soit dans la ville ou à l'extérieur. le matin, il était passé au Haras afin de s'occuper de son pur-sang - qui avait été très joyeux à cause du temps frais. Suite à cela, et comme il n'avait toujours pas reçu d'appel pour une consultation ou une urgence, il avait décidé de se promener en ville. D'autant plus qu'il avait quelques achats à faire.

Les rues étaient tranquilles, pas trop achalandées. Il passa devant le marché, duquel provenaient des odeurs exquises. Le trentenaire s'y arrêta pour en faire le tour. Il se promena de stand en stand. Ceux-ci étaient remplis de fruits et légumes colorés, de divers fromages, de pâtisseries à l'odeur alléchante... Mike s'arrêta devant un petit stand et y acheta des carottes juteuses. Un petit cadeau pour Big Dream, pourquoi pas. Le cheval raffolait de ce légume. L'homme passa encore quelques minutes dans le marché, s'acheta une pâtisserie - elle semblait si délicieuse - et quitta finalement les lieux afin de poursuivre sa balade.  

Il continua encore en empruntant diverses rues, puis décida qu'il était temps de rentrer chez lui. Mais, alors qu'il s'apprêtait à retourner sur ses pas, une silhouette vaguement familière apparu dans son champ de vision. À quelques mètres de là, venant dans sa direction, se trouvait une jeune demoiselle à la chevelure brune, un chien à ses côtés. Cela lui prit quelques secondes pour la reconnaître, mais Mike finit par y parvenir. Il l'avait déjà rencontrée il y a peu de temps, alors qu'elle avait fait appel à ses services pour son Fjord. Azalée et Captain America. Il était difficile d'oublier la jeune fille aveugle, à l'air toujours joyeux et souriant malgré son handicap. Elle lui avait dit qu'elle ne connaissait pas très bien le poney, car elle venait tout juste de l'obtenir. N'en sachant pas vraiment beaucoup sur le fjord, elle avait fait venir l'ostéopathe pour vérifier que l'animal n'avait pas de blessure ou tension cachée. Ça n'avait pas été le cas. Captain America était en pleine santé physique.

C'était sans doute son caractère sociable et protecteur qui lui faisait défaut, mais Mike vint à la rencontre de la jeune fille et la salua chaleureusement. ''Bonjour Azalée ! Vous allez bien ?'' Déformation professionnelle de vouvoyer les gens. Mais d'un côté, il ne l'avait rencontrée qu'une fois auparavant, c'était une formule de politesse. ''C'est Mike, l'ostéopathe.'' Il espéra que la jeune fille ne prenne pas trop mal qu'il se reprenne ainsi. Après tout, peut-être ne se souvenait-elle pas de son timbre de voix ? Il ne l'avait pas fait méchamment. Seulement au cas où elle ne se souviendrait pas de lui. Après tout, on croise beaucoup de gens en quelques jours. L'ostéopathe enchaîna la discussion: ''Comment va Captain ?''


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: A little walk in the afternoon [ft. Azalée]   Dim 22 Mai - 18:33

Azalée Prudence Quincy & Mike Blake
when i'm gone, when i'm gone...


Si j'ai opté pour la facilité en restant habiter au Haras, dans une chambre qui devait ressembler à ce qu'on donnait à tous les étudiants à travers le monde, cela ne m'empêche pas pour autant de visiter la ville. Visiter est un bien grand mot, puisque Sallanches ne doit pas être bien grande, et qu'en plus je n'ai pas mes yeux pour me le confirmer.
Mais j'aime beaucoup me balader dans ces rues. Elles ne sont pas trop bondées, et j'avais réussi à ne rentrer violemment dans personne jusque là. Peut-être que Théon, toujours un pas devant moi, éloignait les personnes qui me croisaient. Pour un peu, mon bien cher frère aurait pu accrocher une pancarte "Attention, ma maîtresse est aveugle" que je n'en aurai rien su.
Mais visiblement, mon chien s'en sortait très bien tout seul. Comme un grand. Nous formions un couple soudé, uni, et résolument efficace. Tout pour me plaire.

Aujourd'hui, j'étais passée dans une boutique pour m'acheter une nouvelle paire de baskets. Les vieilles Converses rouges qui avaient accompagné mes débuts en équitation n'allaient pas tarder à rendre l'âme.
Sortant du magasin, mon sac à main sur mon épaule et le sac résultant de mon achat compulsif dans la main, je récupère la laisse de Théon. La plupart du temps, on ne veut pas de lui dans les magasins, mais je n'éprouve pas le besoin de l'attacher. Après tout, je l'ai recueilli au Refuge, après qu'il ait été abandonné par ses anciens maîtres. Il n'a aucune raison de me fuir, je lui offre un toit, de la nourriture, et un peu de compagnie.

J'emprunte la grande artère de la ville de mémoire, me souvenant exactement de l'itinéraire que je dois emprunter pour aller chercher le bus qui me ramènera aux écuries. Alors même que j'ai une petite hésitation sur quelle rue prendre -à gauche ou à droite, telle est la question- j'entends une voix qui m'interpelle. Je ne peux m'empêcher de sursauter, mais c'est davantage un réflexe qu'autre chose.
Dans la rue, je suis habituée aux bruits des voitures, des klaxons et des gens qui marchent. Mais pas à ce que quelqu'un m'aborde, d'où mon étonnement.

L'homme, dont il me semble reconnaître la voix, se présente, histoire que j'en sois bien sûre. Il s'agit de l'ostéopathe, Mike, que j'avais appelé pour qu'il puisse jeter un œil à Captain America.
Bonjour, Mike. J'avais une petite hésitation sur la personne, au moins vous m'avez enlevé mes derniers doutes !
Tout naturellement, il me demande des nouvelles de mon poney. Je ne peux m'empêcher de remarquer qu'il a été jusqu'à retenir le nom du Fjord. Élevée près de Londres, les gens là-bas voient passer tellement de têtes que la moitié du temps, ils ne retiennent rien. C'est nettement plus agréable ici, au moins on a réellement l'impression d'être une personne.
La dernière fois que je l'ai vu, c'était ce matin, et si j'en crois la quantité astronomique de bonbons à la menthe qu'il a avalé, je miserai sur le fait qu'il aille plutôt bien...
Je sens mon chien tirer sur la laisse pour s'approcher de Mike. Je le tiens d'habitude plutôt serré, histoire de pouvoir me rattraper à lui. Une sorte de bouée de sauvetage, les poils en plus.
Je vous présente Théon, qui visiblement est très intrigué par vous. Au fait, je pense que vous pouvez vous permettre de me tutoyer, j'ai dix-huit ans, pas quarante.
Je lui adresse un franc sourire, véritablement contente de trouver un peu de compagnie pour accompagner même quelques petites minutes de ma journée. Malgré mon amour pour mon chien, il n'est pas particulière bavard...


Dernière édition par Azalée P. Quincy le Lun 29 Aoû - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : 7
arrivée le : 24/03/2015
lettres envoyées : 157
expérience : 247
miroir : Chris Evans
pseudo : eldo'
jumeau(x) : Tom S. Bradford

MessageSujet: Re: A little walk in the afternoon [ft. Azalée]   Lun 23 Mai - 0:20

A little walk in the afternoon [ Azalée & Mike ]

La jeune fille sursauta lorsque Mike lui adressa la parole. Elle ne pouvait pas s'attendre à ce que quelqu'un l'aborde ainsi dans la rue, non ? C'était plutôt normal dans son cas. Comme il l'avait prédit, Azalée n'avait pas été capable de reconnaitre parfaitement son interlocuteur, prise par un léger doute sur sa personne. Mike avait donc bien fait de se présenter en l'abordant. Elle lui parla ensuite de son poney, qu'elle avait vu le matin même. Lui aussi étant venu le matin, ils n'avaient pas eu la chance de se croiser. Sans doute était-elle passée alors que l'ostéopathe était partis sur les sentiers qui entouraient le haras. Mauvaise idée avec un pur-sang beaucoup trop enjoué. Big n'avait pas arrêté de faire des sauts de joie lorsque son cavalier lui faisait augmenter d'allure. Il n'avait pas cessé de remettre sa monture à l'ordre. Mais bon, ça faisait un peu de son charme et Mike l'aimait bien comme ça. Un peu fou sur les bords, mais aussi très compétitif lorsqu'il le fallait. Un peu trop compétitif dans ses débuts en endurance, mais ça, Mike avait réussi à le soigner assez rapidement.

Lorsqu'Azalée mentionna la quantité de bonbons avalée par son poney ce matin, disant que par le fait même il devait aller plutôt bien, Mike échappa un léger rire. Les chevaux avaient tous leur gourmandise préférée. Pour Big Dream, c'était la même chose: s'il le pouvait, il mangerait des carottes à longueur de journée. ''Eh bien, il est gourmand ! Le mien est pareil; prêt à tout pour une friandise. D'ailleurs, je suis passé au haras ce matin, nous nous sommes sans doute manqués de peu.'' Le chien de la jeune fille tirait sur sa laisse, tentant d'approcher le nouveau venu. Mike se rapprocha de l'animal et se pencha vers lui afin que ce dernier puisse lui sentir la main. Il s'appelait Theon. ''C'est un très beau chien.'' Un joli nom pour un joli chien de couleur noir et brun. Une fois assuré que le chien l'aimait bien, il le gratta un peu derrière les oreilles, puis reporta son attention sur la jeune fille, qui lui dit qu'il n'avait pas à la vouvoyer, sous prétexte qu'elle n'avait pas quarante ans, mais bien dix-huit. ''Excuses-moi, c'est une déformation professionnelle. L'habitude, je supposes. Je ne t'en voudrai pas non plus si tu me tutoie, toi aussi.'' Il avait prononcé sa dernière phrase sur un ton amusé. C'est vrai. Il vouvoyait les gens par formule de politesse et parce que c'était plus professionnel, mais il n'aimait pas nécessairement plus qu'on le vouvoie en dehors du travail. Et puis ce n'était pas parce qu'il avait déjà trente ans qu'on devait se mettre à le vouvoyer, non ? ''Que viens-tu faire en ville par ce bel après-midi ?'' lui demanda-t-il, histoire de poursuivre la discussion. À voir le sac qu'elle tenait, elle était venu faire quelques achats dans les boutiques de Sallanches.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
girls juste wanna have fun
galop : un
arrivée le : 01/05/2016
lettres envoyées : 177
expérience : 302
miroir : Zoe Sugg
pseudo : Mini BN
jumeau(x) : Emir Alvaro

MessageSujet: Re: A little walk in the afternoon [ft. Azalée]   Sam 18 Juin - 19:16

Azalée Prudence Quincy & Mike Blake
when i'm gone, when i'm gone...

Visiblement, mon goinfre de poney parvient à faire rire les gens. Bel atout séduction, vous en conviendrez... Du moment que Mike ne pense pas que je mange autant de bonbons que Captain, alors tout va bien. Il n'a pas besoin de savoir que j'en boulotte au moins deux fois plus que mon fidèle poney, n'est-ce pas ?
J'apprends par là que l'ostéopathe possède lui aussi son propre cheval. Ce qui est logique, en fait. Un médecin a une armoire à pharmacie et des pansements chez lui. Donc un tripoteur de chevaux a un cheval. Logique, je vous dit.

Quand il complimente mon chien, j'esquisse un sourire amusé.
Moi, je l'ai choisi parce qu'on m'a dit qu'il était fidèle et qu'il pourrait m'être utile dans la vie de tous les jours... Mais si en plus il augmente mon capital sympathique auprès de charmants messieurs, c'est encore mieux !
Bah oui. J'ai recueilli un chien des rues, et il s'attire toutes les faveurs de chaque personne que je croise. Non seulement il m'évite de rentrer dans les gens et de passer sous les roues des voitures, mais en plus il m'attire les compliments de tout le monde. C'est un très bon investissement sur avenir, ça... Il faudra que je m'en souvienne, la prochaine fois que j'irai au refuge animalier.

Il accepte finalement de me tutoyer, et me demande d'en faire autant. Je hausse légèrement les épaules : moi, je n'étais pas du tout embêtée par le fait de le vouvoyer. Il a le même timbre de voix caractéristique des hommes dans la force de l'âge, je lui donne aux alentours de 30 ans. Soit au moins 12 ans de plus que moi, ce qui justifie le vouvoiement.
Mais maintenant qu'il l'a proposé, je compte bien le prendre au mot !

Lorsqu'il m'interroge sur ma journée, je lève la main qui porte le sac contenant mon achat impulsif.
Oh, un truc de filles : du shopping. C'est pas très original, mais avec le sac, je pense que je n'aurai pas pu cacher bien longtemps mon impulsivité en matière d'achats futiles et pas vraiment nécessaires...
Et encore. J'ai connu des amies biiiien plus dépensières que moi. Et aux achats vraiiiiiment inutiles. Parce que moi, un jour (peut-être), j'en arriverai à utiliser cette paire de chaussures.
Ne désirant laisser la conversation mourir sur l'un de mes défauts, j'enchaîne aussitôt.
Et toi ?


Dernière édition par Azalée P. Quincy le Lun 29 Aoû - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cavalier Expérimenté
galop : 7
arrivée le : 24/03/2015
lettres envoyées : 157
expérience : 247
miroir : Chris Evans
pseudo : eldo'
jumeau(x) : Tom S. Bradford

MessageSujet: Re: A little walk in the afternoon [ft. Azalée]   Jeu 21 Juil - 2:44

A little walk in the afternoon [ Azalée & Mike ]

Mike échappa un rire aux dires de la jeune fille. Elle avait un bon sens de l'humour et elle avait raison; Theon était un joli chien à l'air très sympathique. La plupart des gens qui le croisait dans la rue, guidant sa jeune propriétaire, devait être tentés d'aller faire sa connaissance. Et pour ceux qui restaient tout de même un peu méfiant envers lui, celle-ci devait s'envoler d'un coup si le chien accueillait tout le monde de la même façon dont il avait accueilli l'ostéopathe, c'est à dire de façon assez joyeuse et amicale. « Il a tout l'air d'un fidèle compagnon, en tout cas. »

Une fois que Mike l'eut interrogée sur sa journée, la jeune fille leva son sac dans les airs, révélant son achat qu'elle appelait de compulsif. Lorsqu'elle décrivit le shopping comme un truc de fille, cela arracha un sourire à l'ostéopathe. Oui, peut-être qu'il s'agissait d'un truc de fille, mais Azalée ne lui semblait pas être le genre de personne qui se ruine dans le shopping. Son sac ne semblait pas être bien rempli, elle ne devait pas avoir acheté bien plus que deux ou trois trucs, voire même seulement une seule chose. « Oh, avec la grosseur du sac, on ne peut pas dire que tu as dévalisé les boutiques » fit Mike sur un ton amusé. Puis il poursuivit: « Je ne crois pas que tu sois la seule à avoir quelques tendances à faire des achats impulsifs et pas nécessairement utiles. Ça m'arrive parfois, aussi. » Il termina sa phrase en riant, se moquant de lui-même. Eh oui, Mike ne faisait pas exception à la règle et avait parfois la fâcheuse manie d'acheter des effets neufs pour remplacer ceux qui pouvaient encore très bien servir encore quelques temps. Bon, d'accord, ces envies étaient assez rares, mais cela lui prenait quand même de temps en temps. Cette pâtisserie qu'il venait d'acheter, d'ailleurs. Il aurait bien pu s'en passer, mais la gourmandise avait pris le dessus. Ça arrivait à tout le monde, non?

Lorsqu'Azalée lui demanda ce qu'il avait fait de sa journée, Mike leva un peu son sac par réflexe, sachant que la jeune fille ne pourrait pas le voir. Du moins, elle pourrait quand même entendre le froissement du plastique. « Comme toi, un achat compulsif au marché. Tu devrais aller faire un tour au stand de pâtisseries, si tu n'y es pas déjà allée. Ça sent terriblement bon et j'ai bien hâte de goûter celle que j'ai acheté. » D'ailleurs, une légère odeur sucrée s'échappait du sac. Miam.

« Sinon, tu te rendais quelque part ?» D'âme toujours charitable, Mike pouvait toujours l'aider à s'y rendre, si elle ne savait pas trop comment y aller.  


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A little walk in the afternoon [ft. Azalée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A little walk in the afternoon [ft. Azalée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Remake d'Afternoon Delight
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: La vallée de Sallanches est un théâtre :: Centre ville-