AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Petit bout de paradis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Petit bout de paradis...   Mer 18 Mai - 14:24


Petite visite au pré.
Ashley & Ulysse - Pré

 
Ah que c'est agréable ce grand soleil haut dans le ciel, confirmant qu'il n'était pas loin de midi. Je suis arrivée au Haras depuis dix bonnes minutes mais je ne me lasse pas de tourner en rond, rencontrant certains chevaux de l'écurie mais aussi ceux des propriétaires, plus beaux les uns que les autres bien que mon cœur est entièrement pris par un gros nounours pie... Mais cela n'empêche pas de faire des rencontres ! J'observe avec attention les robes très diverses, du bai, du noir, de l'alezan et même du gris ! Je souris en pensant au mien qui faisait surement un peu tâche dans le lot... Bon, il est peut-être tant d'aller voir comment ce porte Ulysse qui a passer la nuit au paddock avec un repos bien mérité suite à la séance d'obstacle dernière qui m'avais laisser de bonnes courbatures le lendemain... Je passe devant le box de mon entier et remarque son licol traînant devant la porte. Et oui, je ne suis pas une grande amatrice du rangement bien que je travailles ça sérieusement... Je me baisse pour le ramasser avant de quitter l'écurie en marchant lentement, imaginant dans quel état je vais retrouver mon pie après une nuit dehors...

Quelques minutes de marche plus tard, je m'arrête lentement près de la lice du pré dans lequel j'ai laissé Ulysse hier soir. Je plisse les yeux comme si ça allait m'aider à mieux voir afin de trouver mon gros dans cette immense étendue verte. Quelques secondes plus tard, un point blanc attires mon attention et évidemment, c'est Ulysse qui broute sagement une bonne cinquantaine de mètres plus loin, n'ayant même pas remarquer ma venue. Je m'attendais à le retrouver couvert de boue séchée, les crins emmêlés, annonçant un pansage colossale mais à ma grande surprise rien, pas une malheureuse tache de boue ! Enfin, c'est surement dû au fait que je sois là...

Je me décide donc à enjamber la lice du pré en évitant soignant les fils électriques qui sont sournoisement dissimulés derrière les panneaux de bois. Alors que je me réceptionne sur mes deux pieds, j'entends un hennissement familier venir dans ma direction. Je laisse lentement les yeux et je ne peux m'empêcher de sourire en voyant Ulysse m'observer attentivement, de grands brins d'herbe lui sortant de chaque côté de la bouche, lui donnant un air pas des plus intelligents. Je pose le licol au sol car je sais très bien que si Ulysse le voit, ça va être un vrai bras de fer pour lui mettre par la suite, autant prendre cinq minutes à jouer avec lui et que nous soyons de bonne humeur tous les deux.

- Coucou mon beau !
lançais-je en m'approchant doucement de la bête, un sourire débile sur le visage.
Rapidement, il vient à ma rencontre avant de s'arrêter à une trentaine de centimètres de moi, semblant m'analyser entièrement. J'ai horreur quand il fait ça, j'ai l'impression qu'il sonde mon âme ce gros bêta ! Voyant finalement qu'aucun licol ou filet n'est en ma possession, il se décide enfin à poser son gros nez sur mon épaule, me chatouillant le cou par la même occasion avec son souffle chaud.
Je souris de plus belle avant de lui entourer l'encolure avec mes deux petits bras, obligée de me mettre sur la pointe des pieds pour réussir à en faire le tour.

Son poil reste incroyablement doux même après une nuit dehors, peut-être qu'il essaye de s’assagir avec le temps... Malgré quelques poils rêches surement dû à des frottements contre un arbre ou une barrière, il est à peu près propre. Un pansage ne ferait pas de mal mais pour ce qui était prévu aujourd'hui, je ne pensais pas à un éventuel pansage.
- Regarde ce que j'ai pour toi...
Sur ces mots, j’ôtai mes bras de son encolure afin de passer ma main droite dans la poche arrière de mon pantalon. J'en sortis un sucre en morceau qui reposer maintenant sur ma paume sous le regard intéressé et impatient d'Ulysse.

Ni une ni deux, il sauta sur le sucre, s'attendant à l'avoir immédiatement mais j'en décida autrement et referma ma main avant de m'éloigner rapidement sous le regard d'Ulysse qui semblait dans l'incompréhension. Finalement, il se lança à ma poursuite en trottant vivement, ayant compris qu'il s'agissait d'un jeu. Autant dire que je n'avais pas la moindre chance de gagner face à 600 kilos de muscles monté sur quatre longues jambes. Je m'arrêta donc en soufflant légèrement mais je resta de dos pour voir la réaction d'Ulysse qui ne tarda pas à me pousser avec son nez au milieu du dos, devenant impatient.

Une idée me vint alors ; j'avais travailler le reculé à pied dans le passé avec lui et une petite révision s'imposer. Je me retourna donc vers lui, levant doucement une main afin de la placer devant son poitrail sans le toucher. Je continua d'avancer de quelques pas avant de tourner brièvement mon regard vers Ulysse qui se montra d'abord hésitant mais il fit tout de même trois pas en arrière. N'étant pas un réel exercice, je le récompensa en lui offrant son sucre ainsi que quelques grattouilles derrière les oreilles, chose qu'il raffole.

Tandis que Monsieur dégusté son sucre, je trancha enfin sur la question du pansage : aujourd'hui ça serait sans et uniquement une bonne balade. Je partis donc récupérer mon licol qui traîner -encore- sur le sol. Arrivée à hauteur de Ulysse, je lui montra sans forcer la chose, attendant qu'il passe son nez dedans de sa propre volonté. Accrochant la sous-gorge, je bidouilla avec la longe afin de réussir à me faire une paire de rênes qui tenait grâce à un simple nœud sous le licol.

- Balade à cru, ça te tente ?
Pour seule réponse, j'eus un coup d'œil rapide d'Ulysse qui se désintéressa rapidement de moi, occupé à observer une petite jument qui cavaler follement dans un pré voisin.
Je soupira doucement avant de fixer le garrot de mon pie, il va falloir que je me hisse là-haut...
Après quelques essais infructueux à essayer de l'escalader, Ulysse semble avoir un brin pitié de moi et se couche lourdement sur le sol bien qu'il ait faillit m'écraser les pieds.

Après l'avoir enjambé, je me retrouve enfin sur le dos de mon doudou qui se relève après une énorme grattouille, ayant désormais le ventre couvert de tâches d'herbes bien grasses... Tant pis ! Lentement, nous quittons le pré, ayant tous deux hâte de découvrir les environs.

by Oswinwho
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Directeur
arrivée le : 19/10/2013
lettres envoyées : 824
expérience : 1050
miroir : sebastian stan.
pseudo : manyts.

MessageSujet: Re: Petit bout de paradis...   Mer 18 Mai - 17:09

Résumé de promenade :

+ 5% de confiance
+ 5% de moral

Super résumé, vous êtes mignons tous les deux M'enfin, il y a aussi beaucoup de pies, isabelles.. Y a une crème aussi dans l'écurie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurlevent-stables.kanak.fr
 

Petit bout de paradis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit bout de parchemin qui dépasse..
» Un petit coin de Paradis...
» ¤Loyse Caldin¤ Un petit bout de chou !
» FAFL a le droit a son petit coin de paradis
» Petit bout pointe son nez

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARAS DE HURLEVENT :: La poésie est la tendresse espiègle des jeux de mots :: archives du forum-